• Dans les eaux glacées du calcul égoïste TOME 2 chez Glénat

    Peut être vous souvenez vous du premier volume de cette étonnante bande dessinée consacrée à la génèse du film de Luis Bunuel : l'Âge d'or ? le second et dernier volume vient de paraître chez Glénat avec les ultimes rebondissements de cet épisode de l'histoire parisienne au tournant des années 1930. Les acteurs rivalisent de cynisme : la famille Noailles, Luis Buñuel, Salvador Dali, Jean Cocteau et ses amis surréalistes, la police dirigée par le préfet Chiappe et cet étrange Virgil de la Roche, marqué par une "coquetterie" laissée par la guerre...

    Dans les eaux glacées du calcul égoïste TOME 2 chez Glénat

    Ce film, manifeste anti-bourgeois et anti-chrétien, issu de l'imagination de Luis Buñuel et de Salvador  Dali, tout deux inspirés par les milieux surréalistes, enflamme l'expression de la décadence artistique ambiante, troublée par la mécanisation de l'art. Jean Cocteau et André Breton gravitent autour de ce projet comme les mouches autour du coche. La vicomtesse Marie-Laure de Noailles et son mari Charles financent le projet par snobisme avant-gardiste, sans deviner ce qui peut en coûter d'aller trop loin à une époque où les ligues réactionnaires sont influentes dans les milieux proches du pouvoir et le développement du fascisme.

    Le tournage de l'Age d'or
    Le tournage de l'Age d'or

    Cette belle équipe d'intellectuels frondeurs ignore le piège qui leur est tendu. Peu d'entre eux pourront y échapper. La censure est bien légère comparée à la destruction psychologique induite par une œuvre qui dépasse les limites du supportable. Quel rôle exact joue Virgil ? la gueule cassée, profil inspiré par Pierre Drieu la Rochelle, autre intellectuel brillant de cette époque, au destin bouleversé par les deux guerres mondiales ?

    La société de Marie-Laure de Noailles
    La société de Marie-Laure de Noailles

    La fin de l'Âge d'or illustre ce que fut le Paris surréaliste des années folles, avec ses soirées endiablées et son érotisme hypocrite tandis que le film interdit circule sous le manteau avec un nom de code copié d'une expression de Karl Marx : "Dans les eaux glacées du calcul égoïste", comprenez : où vivent les élites politiques et intellectuelles de l'époque.

    La mise en scène de la fin de cette aventure témoigne de la grande érudition et de la maîtrise narrative de Lancelot Hamelin, magistralement aidé par le trait de Luca Erbetta, qui œuvre pour la  première fois en couleurs directes.



    Dans les eaux glacées du calcul égoïste - Tome 02: La Fin de l'Âge d'or
    Lancelot Hamelin dessins de Luca Erbetta
    Editeur : Glénat BD
    Relié : 112 pages.  21,8 x 1,4 x 29,5 cm ISBN-10 : 2344012354 - 19 Euros.