• Ces rues qui racontent Paris de Michaël Darin

    Devinez ce qui rapproche les 8 rues retenues par Michaël Darin pour nous raconter son Histoire de Paris ? Ce sont des artères majeures de la capitale, elles sont très fréquentées, mais surtout leur existence s'étale sur des années voire plusieurs siècles pour certaines. Parties d'un simple chemin de campagne, ce ne sont pas les plus longues, la rue de Vaugirard n'y figure pas, ni les plus prestigieuses, vous n'y trouverez pas non plus de Champs-Élysées, mais ce sont certainement celles qui ont le plus d'histoires à raconter et l'analyse la plus riche...

    Ces rues qui racontent Paris de Michaël Darin


    Habitué des promenades architecturales, déjà auteur d'un livre pédagogique sur l'architecture de Paris : "Paris, la forme d'une ville" , l'auteur a choisi  ces 8 rues majeures pour leur rôle dans l’urbanisme parisien. Lesquelles ?

    Deux rues faisant partie de l'antique double-cardo parisien : la rue Saint-Jacques et la rue Saint-Denis. L'une en rive gauche, l'autre en rive droite, elles ne sont pas dans le prolongement, visible respectivement avec la  rue Saint  Martin et la rue d'Enfer, mais ont tenu un rôle décisif dans la formation de la ville dans l'axe Nord-Sud. 

    Sur l'axe Est-Ouest, on trouve la rue du faubourg Saint-Honoré et le boulevard Saint Germain. On peut y ajouter la rue de Rivoli. Ces voies rappellent la difficulté historique de trouver un Decumanus romain, marquées par une vie agitée, mais décisive pour la circulation moderne. Combien de projets et de contre-projets ont vu le jour pour en arriver là !

    La promenade sur le quai de l'horloge témoigne de l'évolution de l’île de la cité avec ses traces du passé depuis le berceau antique.

    Les Grands Boulevards, emprise de l'ancienne enceinte de Charles V sont détaillés de la place de la République jusqu'à Richelieu-Druot, frontière toujours visible du Paris médiéval, entre la ville et ses faubourgs.

    Enfin, la rue de Belleville part du tracé de l'enceinte de Ledoux pour aller jusqu'à celle de Thiers, dont les portes sont toujours celles de Paris : entre faubourg aristocratique et faubourg populaire, son urbanisme souligne l'histoire du XIXe siècle dans la pierre.


    Ces rues qui racontent Paris de Michaël Darin : Belleville
    Belleville

    Chacune d'entre-elles sont détaillées avec leurs configurations exotiques, originalités, retraits d'alignement et logique urbaine. Alors qu'elles sont nommées sous un même vocable, cohérent, l'examen attentif et in situ des variations affectant la même artère montre qu'il n'en est rien. Le boulevard Saint-Germain présente ainsi des visages bien différents selon que ses tronçons ont été percés par Haussmann ou par ses successeurs. L’antique rue Saint-Jacques porte la trace des siècles qu’elle a traversés, radicalement élargie à son départ depuis le milieu du XIXe siècle et sous son aspect du XVIIe au sommet de la montagne Sainte-Geneviève, et ainsi de suite...

    Mieux distinguer la subtilité du processus de fabrication des rues parisiennes est l'objectif réussi par l'auteur au travers de cet échantillon. Presque toutes les rues parisiennes pourraient fournir des exemples de ce type, tant elles procèdent du même jeu de construction avec leurs bizarreries et leurs anomalies, que le lecteur pourra maintenant discerner après cette initiation.


    Feuilleter le livre

    223 pages. ISBN-10: 237395074X. EUR 19,90




    Architecte et historien, Michaël Darin est professeur d'histoire de l'architecture et de la ville à l'École nationale supérieure d'architecture de Strasbourg. Auteur de nombreux articles, il a également publié plusieurs ouvrages dont, en 2009, La Comédie urbaine, paru aux éditions Infolio.


    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1698 membres : Cliquez sur la carte !