• Exposition fleuve sur le Cubisme à Beaubourg

    Le Centre Pompidou nous propose un panorama complet de l’un des mouvements fondateurs de l’histoire de l’art moderne : le cubisme (1907-1917). Cette première exposition consacrée au cubisme en France depuis 1953 souhaite élargir à d’autres artistes la vision traditionnellement concentrée sur ses deux inventeurs : Georges Braque et Pablo Picasso. Selon un parcours chronologique, sont rassemblées quelques 300 pièces des deux amis du Bateau-Lavoir, mais aussi  d'André Derain, Henri Laurens, Robert Delaunay, Fernand Léger, Albert Gleizes, Francis Picabia, Marcel Duchamp...

    Juan Gris, « Le petit déjeuner », 1915 © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Domaine public
    Juan Gris, « Le petit déjeuner », 1915 © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Domaine public
    Le parcours de l'exposition remonte aux sources et à la fascination des cubistes pour Gauguin et Cézanne. En procédant par la géométrisation et l'abstraction, ils inventent un nouveau langage visuel et conceptuel. La perspective est évincée en faveur d'une grille linéaire transparente et décolorée où volumes et motifs sont aplatis en plans-facettes.

    Pablo Picasso - Maisons sur la colline - Horta de Ebro - 1909 - Museum Berggruen Berlin
    Pablo Picasso - Maisons sur la colline - Horta de Ebro - 1909 - Museum Berggruen Berlin
    Avec des matériaux pauvres et ordinaires, des techniques de bricolage, sont inventées des formes plastiques inédites : collages, papiers-collés, constructions, assemblages. Le phénomène cubiste se développe alors en échappant à ses créateurs et devient un vaste mouvement. Il infiltre la poésie, la littérature, il se propage dans les salons parisiens où il fait polémique et s’internationalise.

    Georges Braque - La guitare  statue d'épouvante - 1913 - Musée Picasso
    Georges Braque - La guitare  statue d'épouvante - 1913 - Musée Picasso

    Le cubisme est porté à la connaissance du public parisien par le biais des salons, grands messes artistiques auxquelles paradoxalement ne participent ni Braque, ni Picasso ! Partageant des convictions esthétiques communes, Robert Delaunay, Albert Gleizes, Fernand Léger, Henri Le Fauconnier et Jean Metzinger obtiennent d’exposer groupés au Salon des indépendants de 1911. Cette première manifestation collective connaît un certain succès, relayé par une presse majoritairement hostile. L’année 1912 est celle des inventions les plus radicales de Braque et de Picasso. Sur la porte de son atelier au Bateau-Lavoir, Pablo Picasso écrit :

    « Au rendez-vous des poètes ».

    Ses amitiés favorisent de fructueuses rencontres littéraires : André Salmon, Pierre Reverdy, Guillaume Apollinaire, Max jacob, Blaise Cendrars sont au rendez-vous. Dans les Salons de 1913 et 1914, les commentateurs s’accordent sur la multiplication des œuvres d’inspiration cubiste et sur la sensible internationalisation du mouvement. 

    Mais la guerre marque un coup d’arrêt et provoque la dispersion des artistes parisiens : Georges Braque, Fernand Léger, Albert Gleizes, Jean Metzinger, Jacques Villon font bientôt l’expérience traumatisante du Front. Les artistes non mobilisables, car ressortissants de pays neutres, tels Juan Gris, Jacques Lipchitz ou Pablo Picasso, continuent à œuvrer dans le secret de leurs ateliers.

    Les Prismes électriques de Sonia Delaunay -1914 - MAM Pompidou
    Les Prismes électriques de Sonia Delaunay -1914 - MAM Pompidou Paris

    Grièvement blessé en mai 1915, Braque ne revient à la peinture qu’en 1917, poursuivant l’exploration d’un « cubisme synthétique ». Pour Picasso, la préparation du ballet Parade, créé au théâtre du Châtelet en mai 1917, constitue un tournant vers de nouvelles voies. L'exposition se termine sur la postérité du cubisme dans l’œuvre d'autres artistes tels Piet Mondrian ou Marcel Duchamp.

    Piet Mondrian - Composition en rouge, jaune, bleu et noir, 1926.
    Piet Mondrian - Composition en rouge, jaune, bleu et noir, 1926. MoMA New York

    Du 17 octobre 2018 au 25 février 2019 - Centre Pompidou




    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1655 membres : Cliquez sur la carte !