• Rejoignez la Communauté !

    Paris, la fabrique de la ville, du Moyen Age au décret Bonnier (1902)




    Pierre Pinon, architecte et historien, détaille dans ce cours de la cité de l’architecture le principe de l’agrandissement de la ville de Paris. En dehors de quelques grandes opérations prestigieuses : enceintes militaires, places royales et monuments, l'initiative de la "fabrication de Paris” jusqu'au XIXe siècle est rarement venue de l'autorité publique, roi, empereur, président ou maire mais de l’initiative privée et de la spéculation…


    Dès le Moyen Age, le pouvoir a toujours considéré qu'il était à la charge des acteurs privés de créer de nouveaux quartiers, d'ouvrir des voies nouvelles, de construire maisons et immeubles.
    Un jeu à trois : le vendeur, l’acheteur et l’architecte qui est aussi souvent l’agent immobilier avec un objet au cœur du dispositif foncier : la parcelle qui devient le lotissement. C’est ainsi que la ville se construit…

    Paris, la fabrique de la ville par Cite-architecture

    À partir du dix-neuvième siècle, s’opère le début du remplacement progressif de l’initiative privée par celle de la puissance publique qui donnera lieu aux grandes opérations d’expropriation et de remplacement comme celles de Napoléon III au cœur de Paris. Les acteurs changent, les coûts augmentent pour les parisiens, mais le principe reste identique. La loi d’autorisation d’expropriation date seulement de 1841.

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !