• VISITE GUIDEE : Ménilmontant - Guide Conférencier

    Parcours de la descente de Ménilmontant

    Parcours en forme de descente de la courtille dans les décors champêtres à partir d'un point culminant de Paris (129m), qui est aussi une face importante de Belleville.

    Ménilmontant, mais oui madame, est le point culminant de Paris (129m), c’est d’ailleurs pour cela que Claude Chappe y installa son fameux télégraphe sans fil en 1794, celui qui annonça la victoire des armées révolutionnaires à Fleurus.
    Il était installé dans l’immense propriété  Le Peletier de Saint-Fargeau où nous débuterons la visite, ou du moins, dans ce qu'il en reste.


    Télégraphe de Chappe
    Télégraphe de Chappe

    Ce sont dans ces lieux autrefois isolés que se réfugièrent la communauté des Saint Simoniens. Pour perpétuer la pensée du maître avec tenues et rites christiques, ils firent scandale, mais inspirèrent par la suite phalanstères diverses sectes. En dépit du folklore, ces ingénieurs furent de vrais talents et de vrais visionnaires du siècle du progrès « Je vais dire ce qui se fera, comment cela se fera, par qui cela se fera » disait Saint Simon en 1820. Il propose la création d'un comité exécutif européen, composé de douze scientifiques et neuf artistes, chargés de guider la civilisation vers le progrès (Technocratie).

    Un Saint-Simonien
    Un Saint-Simonien
    Eglise Notre-Dame des Otages par Peter Potrowl
    église Notre-Dame des Otages

    Ce sont sur ces hauteurs propices aux reclus, aux processions rituelles et aux nouveautés que la commune de Paris se réfugia pour terminer sa course lors de la semaine sanglante en 1871. Nous croiserons l’église Notre dame des otages qui témoigne de ce passé oublié dans un urbanisme dense et provocateur.



    Parc de Belleville
    Parc de Belleville

    La descente s’effectuera autant que possible en suivant l’ancien Ru de Ménilmontant et les regards qui surveillaient les précieuses eaux de Belleville. Sur le chemin, nous rencontrerons le parc de Belleville qui rappelle par sa verdure les coteaux d’autrefois où herborisait Jean-Jacques.
     
    Passage

     

    D'autres passages sont  particulièrement appréciés des promeneurs, nous les emprunterons dans notre descente vers l'église de Ménilmontant : passage plantin, passage des soupirs, rue des cascades, passage de l'ermitage, jardin du carré de Baudouin.

    Sources

    Pavillon de Baudouin


     Questions,Réservations:




    Réponse sous un jour ouvré