• Gallen-Kallela au musée Jacquemart-André

     L’exposition investit l'aspect dominant de l'œuvre du peintre finlandais en traversant l’ensemble de sa carrière, à savoir le thème de la nature et du paysage finlandais. Elle éclaire aussi l'influence des mythes ancestraux de ce pays dans son travail.

    Gallen-Kallela au musée Jacquemart-André


    Akseli Gallen-Kallela (1865-1931) a su représenter la Finlande avec un lyrisme incomparable. Tournant le dos à la modernité urbaine, il a ancré son œuvre dans une nature sauvage d’une beauté majestueuse. Des nuages se reflètent, une neige cotonneuse invente des formes nouvelles, les paysages vibrent de la toute puissance des éléments naturels habités de forces ancestrales, mythologiques et sacrées. La construction de sa maison atelier Kalela en 1894, loin des villes et de la modernité, occupe une place centrale dans sa définition du rôle de l’artiste dans la nature.

     

    La légende d'Aïno. Gallen-Kallela 1888. Banque de Finlande. Helsinki
    La légende d'Aïno. Gallen-Kallela 1888. Banque de Finlande. Helsinki

    C'est au cours de l'été 1888, le seul qu'il passe à Paris, que Gallen-Kallela commence à peindre cette œuvre monumentale en vue de l'exposition universelle de 1889. Inspirée de la légende finlandaise du Kalevala, elle représente la légende d'Aïno,  une jeune fille qui , à la suite d'un concours de chant entre son frère et le vieux Vaïnamoïnen, lui est promise en mariage. elle s'enfuit, préférant la noyade à cette union. Le panneau central montre Vaïnamoïnen qui, parti pécher, remonte dans son filet sa promise transformée en poisson. Reprenant forme humaine, Aïno nargue le vieil homme et lui échappe à nouveau.

     

    Portrait d'Anna Sloor. Gallen-Kallela 1903. Fondation Serlaccius Mantaa
    Portrait d'Anna Sloor. Gallen-Kallela 1903. Fondation Serlaccius Mantaa

    Dans ce portrait, Gallen-Kallela prit comme modèle sa jeune belle-soeur, Anna, une jeunesse fauchée par la mort. Il établit un parallèle entre le cycle de la vie et le cycle de la nature.


    Ad Astra Gallen-Kallela 1907. Villa Gyllenberg.Helsinki
    Ad Astra Gallen-Kallela 1907. Villa Gyllenberg.Helsinki

    Ad Astra est une œuvre d'inspiration ésotérique et symboliste d'une jeune fille solaire aux stigmates christiques dans le creux des mains.

     

    Kallela en Automne Gallen-Kallela 1915. Coll.part
    Kallela en Automne Gallen-Kallela 1915. Coll.part

    La tannière du Lynx  Gallen-Kallela 1906. Coll.part
    La tannière du Lynx  Gallen-Kallela 1906. Coll.part

    Seules quelques pas dans la neige révèlent la présence du Lynx, animal trés discret....


    Lac Keitele . Gallen-Kallela 1905 The National Gallery, Londres
    Lac Keitele . Gallen-Kallela 1905 The National Gallery, Londres

    du 11 mars au 25 juillet 2022 au musée Jacquemart-André.