• Exposition Portrait d'une maison : Chez Victor Hugo à Hauteville House, Guernesey

    Hauteville House, à Guernesey, vient de faire l’objet d’une importante campagne de restauration grâce au mécénat de François Pinault. Victor Hugo a passé quinze ans de son exil dans cette maison entièrement aménagée par ses soins. À cette occasion et pour accompagner sa réouverture, le musée consacre, à Paris, une exposition présentant ce qui, plus encore que le lieu de vie d’un grand écrivain, est l’une de ses plus belles créations...




    L’exposition invite à une visite, pièce par pièce, pour retrouver la maison telle que Victor Hugo, décorateur, l’a créée. Elle présente au public les photographies anciennes et les matériaux archivés qui témoignent de cette création avant que le temps n’ait fait son œuvre et qui ont servi à sa restitution. Les documents présentés dans l'exposition sont ceux utilisés par les restaurateurs pour les damas, tapisseries, tissus, consolidations et rénovations des structures. La restauration de Hauteville House a coûté 4.5 Me, financé à hauteur de 3.5 Me par mécénat. 



    Conformément aux vœux de ses petits-enfants la maison de Guernesey fut offerte à la ville de Paris en 1927. Des vidéos nous racontent le travail effectué et l'origine du projet, en particulier l'importance des modifications effectuées par Victor Hugo lui-même sur la maison initiale pendant son séjour de 1856 à la fin de son exil en 1870 : "quand la liberté rentrera, je rentrerai" disait-il suite à son amnistie par Napoléon III le 16 Août 1859.

    On y trouve également l'inspiration de l'artiste par ses dessins pour en faire un "paysage habitable" adapté à l'écriture de futurs chefs-d'oeuvre dont la légende des siècles , quatre-vingt-treize ou les misérables. A l'étage, se trouve le bureau de travail du poète, bloc avec grande verrière et vue sur la Manche, propice aux rêveries (le look-out)...

    Enfin, l'exposition présente une chronologie précise de la vie de famille chez les Hugo pendant cette période, qui n'est pas qu'une simple parenthèse dans sa vie, mais celle des derniers instants de bonheur avant les douleurs de la vieillesse.


    du 7 février au 14 avril 2019
    Maison de Victor Hugo, 6 place des Vosges, 75004 Paris



    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.