• Le mystère de Jeanne d’Arc : Êtes-vous plutôt Colette Beaune ou Lorànt Deutsch ?

    La thèse, dont il est question ici, est celle de l’origine paysanne de Jeanne d’Arc (défendue par Colette Beaune) ou de l’origine royale (défendue par Lorànt Deutsch).

    Le point concerne la facilité avec laquelle Jeanne, très jeune fille de laboureurs ne connaissant rien au métier des armes, ne sachant ni lire ni écrire, portant un habit d’homme, inspirée par saint Michel, sainte Catherine, sainte Marguerite et vivant en territoire anglo-bourguignon aurait bénéficié d’une troupe en armes pour traverser le pays jusqu’à Vaucouleurs, puis incognito à Fierbois pour chercher l’épée rouillée de Charles Martel et enfin jusqu’à Chinon pour voir le Roi Charles VII et le convaincre de lui donner sa dernière armée et commander des “monstres” comme Gilles de Rais, Dunois, Lahire ou La Trémoille pour délivrer Orléans, dernier rempart du pauvre roi de Bourges (23 février au 8 mars 1429).


    Lorànt Deutsch et la thèse de Jeanne “royale” (Linternaute)




    Colette Beaune et la thèse de Jeanne “prophétesse”


    Iconographie de Jeanne d'Arc scénarisée par le Cajun (Merci Cajun ;-)) Musique : Malicorne et Marie Yacoub


    A lire
    : Les mystères de Jeanne d’Arc