• Rejoignez la Communauté !

    Il y a 1500 ans (27 Nov. 511) mourait Clovis (Chlodwig)

    L'éducation des fils de Clovis par Alma Tadema

    avec Michel Rouche, invité de Christophe Dickès (source : http://bit.ly/eybl1s)

    Le 27 novembre 511, à l’âge de 45 ans, le roi des Francs Clovis meurt. Au-delà des évènements fameux, son baptême et la victoire de Vouillé, Clovis fut un législateur voulant fonder une société nouvelle mais son œuvre resta inachevée... L’historien Michel Rouche présente au cours de cette émission les dernières années du règne et la portée de son œuvre.

    Il ne faudrait pas cantonner l’action politique de Clovis, après son fameux baptême, aux faits militaires et notamment à la fameuse bataille de Vouillé en 507 au cours de laquelle Alaric, roi des Wisigoths, est tué.

    En effet, Clovis fut un législateur soumis à un dessein politique précis : la promulgation de la loi salique, l’adoption du bréviaire d’Alaric et le Concile d’Orléans révèlent sa volonté de fonder une société nouvelle, une société qui ne peut guère se passer de lois :

    "La loi, écrit Michel Rouche, allait se substituer aux rapports de force. Clovis a hérité du droit impérial de proclamer des préceptes, il ne peut le faire qu’en conformité avec les règles antérieures. Comme il est lui-même soumis aux lois, il peut réclamer en retour l’obéissance de ses sujets. Les Gallo-romains, de leur côté, sont protégés par un roi qui les respecte. Avec de tels principes juridiques, le gouvernement de Clovis ne pouvait être despotique."

    Nous retrouvons la même idée dans les questions religieuses puisque Clovis applique les principes du pape Gélase Ier, codificateur de la dissociation et de la séparation du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel."

              

                  

    Histoire de Clovis– © Toute l’Histoire–En 3 parties


    2ième partie : http://bit.ly/gFcR2O

    3ième partie : http://bit.ly/dRkArt

    Note : Le sarcophage de Clovis n’a jamais été retrouvé. Celui de son père Childéric a été retrouvé à Tournai en 1653 rempli de 80kgs d’objets en or et d’armes d’inspiration franque, romaine, byzantine et hunnique. On découvrit également 300 abeilles d'or ; Napoléon s'intéressa beaucoup au trésor de Childéric et fit des abeilles un symbole héraldique remplaçant la fleur de lys des Capétiens. http://bit.ly/hEyuQe

         

                                             

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !