• Rejoignez la Communauté !

    Secrets de Paris par Philippe Krief

    Philippe Krief est médecin, c’est un scientifique,  respect de la vérité, et goût pour la taxinomie, la précision des descriptions. En d’autres temps, en ce même lieu, ce serait un homme des lumières, il a déjà 4 livres à son palmarès. Celui-ci rassemble 79 fiches, toutes sur le même format, très pratiques, avec photographies. Fabriqué avec ces endroits de Paris où restent une originalité, une anecdote, un instant passé gravé, Paris en est témoin.
    Secrets de Paris par Philippe krief
    A l’usage des promeneurs, ce sont certaines histoires fameuses,  connues seulement des fouineurs parisiens et des conférenciers des rues de Paris. Quelques morceaux choisis :
    • La statue d’Henri IV du Pont Neuf ,contenant des reliques Bonapartistes, bien cachées au sein même de ses entrailles.
    • Les neufs marches  du palais de Justice, d’où sortirent de nombreux condamnés à la guillotine sous la terreur.
    • Les lettres de la Belle-Jardinière au dessus du siège Vuitton maintenant, saisissant si d’aventure vous y pénétrez, vous verrez qu’à l’intérieur vous serez troublé.
    • Mariol, le grenadier de l’arc de triomphe du Carrousel, qui semble perdu au milieu de nulle part, maintenant que les Tuileries n’existent plus.
    • Nicolas Restif de la bretonne , tagueur du XVIIIème siècle, immortalisé place des Vosges, son ultime marque (voir la vidéo)
    • l’Orme de St-Gervais-St-Protais, plus vieil arbre de Paris qui remonte à 1793 mais dont la présence est attestée dès 1300.
    • La 5ième colonne de l’hôtel Crillon détruite lors de la libération de Paris en 1944, détectable en raison de sa couleur sombre (voir la vidéo)
    • Les statues de Raspail, Arago et Servet qui manquent à l’appel sur leurs socles respectifs ? vous devinez pourquoi ?
    • Napoléon représenté en Louis XIV sur le fronton du Louvre , quid ?
    Plus originales , certaines histoires restent des énigmes :
    • Napoléon III et son fils au Louvre dans la cour Napoléon, seuls honneurs pour celui qui a tant fait pour Paris. Sic transit.
    • Des deux maisons natales de Molière, parisien de Paris, avec deux dates différentes, laquelle est la bonne ?
    • La statue de Louis XIII place des Vosges fondue en 1792 et non par les Allemands comme le veut une légende tenace.
    • Les angelots porteurs de lances de St-Nicolas-du-Chardonnet. Révolution.
    • Les  inscriptions communardes comme à St-Paul-St-Louis ou révolutionnaires à Saint Sulpice, où se marièrent Camille et Lucille Desmoulins, où Robespierre était Témoin , où tant de choses…
    • La tortue sous le cheval de la statue de La Fayette, visible uniquement en hiver !
    • Les singes égyptiens impudiques, qui sont au Louvre, plutôt que choquer le peuple parisien au pied de l’Obélisque ?
    • Le double portail du collège des écossais, signe visible de l’abaissement de la rue. Erreur ?
    • Le général Hugo, oublié de la liste des 700 noms de l’arc de triomphe, ce qui  infligea une peine immense à son fils. La statue de Strasbourg, place de la Concorde qui représente….. Juliette Drouet
    Etc.., Etc.….Philippe Krief nous apprend à revoir ces endroits atypiques comme  la première fois. Tout comme Lorànt Deutsch, ce qui l’intéresse, c’est le détail, celui qui  passe inaperçu mais qui fait du lieu, de la statue ou du monument, un objet unique, trace du passé et vestige de  l’époque. Souvent le détail d’un lieu immense, quelquefois  un passage anodin, mais c’est toujours l’authentique qui surgit. Marquant sa différence, ce n’est pas l’Histoire qui inspire l’auteur, mais l’Encyclopédie.
    Plus d’infos sur le livre chez l’éditeur : ici
                                      

    1 commentaires:

    1. J'aime bien les livres qui concernent Paris. Je vais donc le noter ^^

      RépondreSupprimer

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !