• Rejoignez la Communauté !

    18 - L'anglomanie

    Madame de Pompadour
    La mort de Louis XIV en 1715 marqua la fin des hostilités permanentes du siècle précédent et donna le signal d'une période de prospérité inconnue jusqu'alors en Europe. Ceci, grâce à une large diffusion des idées et des techniques et surtout une croissance considérable du commerce qui provoqua un enrichissement fabuleux des nations qui exploitaient leurs colonies en Amérique et en Asie.

    L'époque est aux transferts de populations (beaucoup d'esclaves), de marchandises et de capitaux. C'est l'essor extraordinaire de la marine avec ses somptueux vaisseaux et l'apogée de la piraterie et de la flibuste.

    Le style AnglaisLe principal bénéficiaire  fut l'Angleterre dont le libéralisme et la maitrise des mers favorisaient toutes les entreprises. Elle devint la source d'une "anglomanie" qui marqua durablement les esprits : littérature (philosophie), politique (parlementarisme), commerce  (banques anglaise et écossaise, papier-monnaie de Law), Économie (Adam Smith), technologie (Watt, Darby), jardins (campagne anglaise, petit Trianon), mode vestimentaire (redingote, style snob, chapeaux de paille), réunions (clubs, franc-maçonnerie) mais aussi mode du café, du thé, de la musique d'Haendel, du mobilier (style néoclassique Adam). Voltaire publie ses lettres anglaises en 1734 et les premières traductions de Shakespeare en français datent de cette époque.
    Par voie de conséquence, les ambitions commerciales et coloniales des états provoquent une guerre d'un nouveau genre, sorte de guerre mondiale avant la lettre, dans les colonies françaises et anglaises et sur le continent entre la France (alliée à l'Autriche) contre l’Angleterre (alliée à la Prusse)  : la guerre de sept ans (1756-1763).

    Franc-maonnerie
    Après un demi-siècle d'une croissance exceptionnelle, la France s'embourba dans ce conflit, perdit ses colonies en Amérique et ruina le trésor.  Malgré la consolation quelques années plus tard de répondre aux Anglais en aidant les Américains à gagner leur indépendance (1776), elle se trouva dans une situation d'endettement catastrophique face à la crise économique de la fin du siècle. Assise sur un modèle social très compliqué et désuet qui ne demandait qu'à s'écrouler, ce fut le lot de Louis XVI de payer (comme jadis Charles Ier outre-Manche) par une révolution en 1789 qui marqua à jamais un tournant et fut la source de bien des bouleversements alors qu'il n'était question pour "l'opinion" , c'est-à-dire les philosophes (Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Diderot, Condorcet) que d'emboiter le pas des réformes comme notre bienheureux voisin.

    L'Angleterre est le seul pays à être entré dans la révolution industrielle au cours de ce siècle.

    Paris est entouré du mur des fermiers généraux en 1785 qui fit dire à Beaumarchais, qui témoignait du mécontentement des Parisiens s'apercevant qu'on les emprisonnait pour toucher l’octroi : « Le mur murant Paris, rend Paris murmurant »




    La Marquise de Pompadour


      Louis XVI et sa famille : La fin

    Chronologie parisienne
    -------------------------------

    1709 : Hiver glacial. -26°C à Paris. Record jamais battu. La Seine gèle : Grande famine avec environ 1,4 million de morts en France. Paris est approvisionné pour la première fois le 5 avril. Dégel en avril.
    Vers 1720, sous le règne de Louis XV, le noms des rues sont indiqués sur des écriteaux et on commence à numéroter les maisons. On substitue à l'éclairage par des chandelles l'éclairage par des réverbères à huile.
    1740. Hiver glacial. 75 jours de gelées à Paris, dont 22 consécutifs. La Seine gèle sur 40 cm de profondeur.La troisième crue plus grande de la Seine, avec 8,05 m.
    1748 : La place Louis XV, l'avenue de Neuilly et le Champ-de-Mars sont ouverts
    1783 : 21 novembre : Premier vol d’un homme en ballon. Le Français Pilâtre de Rosier réalise cette première sur un ballon conçu et réalisé par les frères Montgolfier.
    1784 : 69 jours de gels consécutifs à Paris. Température record : -19,1 °C à Paris. La Seine gèle pendant deux mois.
    1784 : Début de la construction du mur des Fermiers généraux
    1788-1789 : Hiver glacial. 56 jours de gelées consécutives à Paris. La Seine gèle du 20 novembre au 20 janvier. Température record : -21,8°C à Paris le 31 décembre 1788.
    Avril 1789 : Les ouvriers du faubourg Saint-Antoine se soulèvent contre le fabricant de papiers peints Réveillon et saccagent et incendient sa maison. L'émeute sera réprimée dans un bain de sang : environ 600 morts et blessés qui sont laissés sur place
    14 juillet 1789 : Prise de la Bastille. Le même jour le prévôt des marchands, Jacques de Flesselles, accusé de trahison est massacré sur les marches de l'Hôtel de ville.
    5 octobre 1789 : La population parisienne marche sur Versailles et force Louis XVI à revenir à Paris en criant : « Nous ramenons le boulanger, la boulangère et le petit mitron »
    10 août 1792 : Le palais des Tuileries est pris par les émeutiers.
     1793 : 21 janvier : Louis XVI de France est guillotiné sur la place de la Révolution
    5 octobre 1795 : L'insurrection royaliste est réprimée par Napoléon Bonaparte qui commande aux canonniers de tirer. Il laisse la mitraille tirer pendant trois-quarts d'heure. Il y a environ 300 morts parmi les insurgés sur les marches de l'église Saint-Roch.
    1799 : Crue de la Seine

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !