• VISITE GUIDEE Pigalle - P35

     Parcours dans le quartier Pigalle, aujourd'hui entre sex-shops et amélie poulain

     

    Pigalle, le nom est connu dans le monde entier. C'est souvent le souvenir pittoresque que conserve le touriste étranger de son séjour parisien, celui d'un quartier à sex-shops, avec ses néons tapageurs, ses spectacles à plumes et ses boutiques kitschs qui forment un décor de carte postale.

    Le mur des "je t'aime"

    Ce fut longtemps le terrain de sport privilégié des amours tarifés, couplé au roman noir de Paris, lieu privilégié de la pègre et plaque tournante de tous les trafics. Depuis son origine, l'endroit a toujours attiré une population interlope et outrageusement provocante à la recherche du gogo à amuser, et trop souvent à détrousser. Ces abus ont causé sa perte, mais le spectacle continue...



     Depuis la  disparition du musée de l'érotisme en 2016, Pigalle a vu se multiplier des boutiques érotiques plus soignées et mieux présentables que les vieux sex-shops d'antan, à qui elles donnent une allure vintage, voire surannée. Loin du vice secret et intimidant, c'est maintenant la séduction et l'exploit sportif qui tiennent le haut du pavé.



    Nous remonterons le boulevard de Clichy et de petites rues latérales à la découverte des curiosités d'un quartier en pleine mutation. Nous verrons comment il cherche à conserver sa place touristique majeure, loin des bas fonds crapuleux et des féeries noctambules de chez Michou ou du Moulin Rouge.


     

     Questions,Réservations:




    Réponse sous un jour ouvré