• Atlas du Paris antique : Lutèce, naissance d’une ville chez Parigramme

    Dans La Guerre des Gaules, le récit de César mentionne pour la première fois "Luteciam parisiorum", une ville de marais, place forte gauloise que ses habitants préférèrent incendier plutôt que de la livrer au conquérant romain. Où se trouvait-elle exactement ? Dans l’île de la Cité ? peu probable, ou ailleurs ? à Nanterre ? Le mystère reste entier sur la situation de la ville des parisii...

    Atlas du Paris antique  Lutèce, naissance d’une ville

    Une ville romaine s’implante dès le premier siècle ap-JC sur les pentes de la montagne Sainte-Geneviève, selon un quadrillage appuyé sur un axe principal formant le cardo-maximus (actuelles rues Saint-Jacques, du Petit-Pont, de la Cité et Saint-Martin).

    Les vestiges de ces siècles romains, y compris excentrés, comme à Montmartre, n’ont pas manqué de frapper les esprits érudits dès le Moyen Âge ou la Renaissance mais c’est essentiellement à partir des grands travaux haussmanniens que la ville antique a été redécouverte et exhumée : aqueduc, forum, temples, arènes, thermes,etc.). Les premières traces de la fondation de la ville apparaissent sous Cesar Auguste au tout début de notre ère, soit un demi-siècle après la mystérieuse bataille de Lutèce (A laquelle César n'a pas participé personnellement). L'auteur note que la ville porte un nom gaulois et non pas de racine romaine, comme toute nouvelle ville créée par Rome : ce qui fait pencher en faveur d'une ville préexistante.

    De nombreuses fouilles ont été conduites depuis, qui précisent les contours et l’organisation de la cité disparue : tout y est romain. C'est dans la première partie du XIXe siècle que naît l'archéologie antique parisienne.

    Région parisienne à vol d'oiseau
    Région parisienne à vol d'oiseau

    L’énigme principale concerne l'oppidum gaulois dans l'île de la cité. Trop peu de vestiges découverts, une superficie de 10 hectares bien trop faible pour un oppidum, marécageux de surcroit, aucun aménagement défensif reconnu comme tel, céramique trop grossière pour être qualifiée de "gauloise",etc.. On évoque en recours le site de Nanterre, en raison de nombreux vestiges archéologiques, l'île serait alors la boucle de Gennevilliers, mais aucune trace ici non plus de l'incendie de 52 av JC.
    La question de l'emplacement de la Lutèce gauloise reste ouverte.

    Le livre est extrêmement complet sur la ville romaine, sur ses bâtiments identifiés et de nombreux plans font le  rapprochement avec la ville actuelle : fouilles d'habitats, rue attestées, murs, nécropoles...


    Arènes de Lutèce - Dessin de JC.Golvin Editions Errance
    Arènes de Lutèce - Dessin de JC.Golvin Editions Errance

    Largement abandonnée à la suite des invasions barbares du milieu du IIIe siècle, elle reste dans l’île de la Cité, détruisant au besoin les monuments de la rive gauche pour en récupérer les matériaux. L'empereur Julien l'apostat la décrit comme "une île entourée d'un mur". Bien au-delà, la nécropole du bas empire du site de Saint Marcel,  le long de la voie d'Italie figure en bonne place comme le site archéologique le plus étendu de la capitale.

    Feuilleter le livre

    Atlas du Paris antique :  Lutèce, naissance d’une ville chez Parigramme
    ISBN 9782373950427
    22 x 28 cm 176 pages
    Relié sous jaquette, 210 photographies, cartes et documents
    Date de parution : 17/10/2019 35 Euros

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.