• Exposition Dora Maar au Centre Pompidou

    « À Dora aux visages divers et toujours beaux. » Cette dédicace résume poétiquement les diverses facettes de la carrière artistique et publique de Dora Maar: entre photographie et peinture, entre révolte surréaliste de jeunesse et introspection existentielle après la Seconde Guerre mondiale. C'est une très belle rétrospective que le Centre Pompidou présente sur l’œuvre de Dora Maar (Henriette Théodora Markovitch 1907-1997)...

    Dora Maar au Centre Pompidou




    L’exposition retrace le parcours d’une intellectuelle parisienne libre et indépendante, depuis l’ouverture de son studio et ses premières commandes de mode à ses engagements sociaux et politiques à gauche auprès des surréalistes, jusqu'à sa redécouverte de la peinture en 1936.

    Dora Maar – Assia, 1934 © Adagp, Paris Crédit photo / Photo credit © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Georges Meguerditchian / Dist. RMN-GP

    À travers plus de 400 œuvres et documents, en provenance de 80 prêteurs et du Musée national d’art moderne, le Centre Pompidou rassemble son œuvre dispersée après son décès en 1997. Formée à la photographie, son point fort, elle ouvre son propre studio  en 1935 au 29, rue d'Astorg à Paris. Elle se rapproche des surréalistes dès 1933 et prend part à leurs actions, expositions et publications. C'est à cette époque qu'elle rencontre Pablo Picasso pour lequel elle éprouve une forte fascination, qui se révèle mutuelle. Elle se tourne vers la peinture dans un style intime, solitaire et grave, d'abord pendant la guerre, puis dans les années 1950 : paysages et abstractions forment son style. La rupture avec Picasso est consommée en 1946 en raison de la liaison que le peintre entretient avec Françoise Gilot depuis trois ans.

    Dora Maar présente son travail Photo © www.bridgemanimages.com
    Son répertoire gardera la trace de l'émotion après que le maître l'eut répudiée.
    De là, et jusqu'à sa mort, elle vivra pauvre et recluse dans une dispersion mentale qui l'éloignait peu à peu du monde sensible.

    L'exposition donne l'occasion de voir une collection exceptionnelle de photos de ses contemporains dans le milieu artistique (Breton, Paul et Nush Eluard, Cocteau, Man Ray, Jean-Louis Barrault, Yves Tanguy, Marie-Laure de Noailles, Frida Kalho, les frères Prévert etc.) : des diaporamas à ne pas rater.

    Du 5 juin au 29 juillet 2019. Centre Pompidou 


    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.