• Rejoignez la Communauté !

    Mission Île de la Cité - Horizon 2040 à la Conciergerie

    La Conciergerie présente  jusqu'au 17 avril dans la grande salle des gardes une exposition des résultats de la mission confiée à Dominique Perrault, architecte, entre autres de la Grande Bibliothèque ainsi qu'à Philippe Bélaval, président du CMN. 35 propositions de l'évolution de l'île de la Cité à l'horizon 2040 sont détaillées pour nourrir une réflexion globale par anticipation de la fermeture de certains établissements publics qui occupent les lieux depuis les travaux d'Haussmann. Les élus ne cachent pas leur volonté de développer l'attrait touristique du cœur historique de Paris par un plan de rénovation ambitieux, c'est donc la première étape d'un parcours capital qui s'annonce compliqué...

    La mission débute par la constatation que l'île de la Cité, en dépit de son ensemble exceptionnel de paysages urbains, de monuments historiques, n'a pas l'attrait qui devrait être le sien pour les touristes. S'ils fréquentent en masse Notre Dame (1er lieu touristique parisien avec 14M de visiteurs/an), une fois sortis du  parvis, ils s'empressent de quitter l'île. Les touristes ne la découvrent pas et elle est désertée des Parisiens en dehors de la Sainte chapelle et de la Conciergerie. La tranquillité des joueurs de boules de la place Dauphine reste légendaire.

    La raison principale tient dans l'appropriation par les administrations d'une bonne partie du bâti : Palais de Justice, Tribunal de Commerce, Hôtel-Dieu, Préfecture de police. Le Parisien ne s'y rend que sous la contrainte de ses obligations. Ces institutions sont amenées à déménager bientôt pour des locaux plus modernes et laissent derrière elles l'espace pour un projet urbain de grande envergure. L'occasion s'offre aujourd'hui de revoir complètement l'aménagement de ce territoire vers une "île-monument" , un projet majeur pour les  25 ans qui viennent.

    Mission Île de la Cité - Horizon 2040  à la Conciergerie
    Mission Île de la Cité - Horizon 2040  à la Conciergerie


    Le premier vecteur pour favoriser l'appropriation par les touristes de l'île consiste à développer les voies de circulation des piétons, couplées à des galeries (marchandes ?) :

    - Grande promenade végétale piétonne sur le quai Sud.
    - Réduction drastique de la circulation automobile dans l'île (ce que devient le boulevard du Palais n'est pas très clair à mes yeux).
    - Aménagement à la pointe de l'île Est d'une place autour du mémorial de la déportation.
    - Transformation des parcs de stationnement en galeries d'accueil pour touristes.
    - Débarcadère vers la Seine en liaison avec le RER St Michel.
    - Galerie en  sous sol également sur la place de Lutèce permettant de relier les différents bâtiments historiques entre l'Hôtel Dieu et le Palais de Justice (mail).
    - Ouvrir le jardin au cœur de l'Hôtel Dieu par un péristyle.
    - Ouvrir le sous œuvre de l'Hôtel Dieu aux transports en commun.
    - Ouvrir (par le dessous) la préfecture et l'aménager par une grande rotonde en verre.
    - Aménagement d'une galerie en verre sud-nord entre la préfecture (qui devient des logements) et le lotissement voisin du boulevard du Palais.
    - Ouvrir (par le dessous) le tribunal de commerce.
    - Création d'une place basse entre le Palais de Justice et la place Dauphine (avec une nouvelle passerelle vers la rive gauche à proximité)
    - Modification en sous-face des accès entre le Palais de Justice et la cour de la Sainte Chapelle avec des  verrières
    - Étendre le principe précédent pour relier la Sainte Chapelle et la Conciergerie

    Vous notez que beaucoup d'aménagements sont dans le sous-sol  actuel de l'île, c'est ce qui explique la vue de cales de bateau sur l'affiche de l'exposition. L'île étant comparée à  un navire dont il  convient de protéger le pont historique et où l'essentiel des  mouvements se font en sous-sol avec ouverture à la lumière par des verrières. Pour comprendre le dispositif, il faut donc regarder le "plan de sous-face" visiblement inspiré par l'impossibilité de toucher à des monuments classés et justifié par la réussite des dispositifs mis en place pour le Grand Louvre (la surface de l'île est sensiblement identique à celle du Louvre).

    Le projet île de la Cité en 2040
    Le projet île de la Cité en 2040


    Un certain nombre de nouveautés accompagnent ces nouvelles circulations dans  l'île :

    - Transformation du marché aux fleurs et aux oiseaux en Serre de verre
    - Transformation du parvis en dalle de verre avec vue sur la crypte archéologique
    - Mise en scène de la station Cité en exposition similaire à la station Louvre-Rivoli


    Il faudra trier le bon grain de l’ivraie au milieu de toutes ces propositions, dont certaines sont de bon sens (promenade côté sud, aération de la pointe Est de l'île, évolution de la place de Lutèce..) Intéressantes (parvis en verre sur la crypte) et d'autres plus discutables (beaucoup de galeries en sous-sol, aménagements de la préfecture de Police, pontons sur le bras sud de la Seine, nouvelles passerelles,..). Je suis également assez perplexe sur la maîtrise de la complexité de ce projet cyclopéen qui fait peur : 25 ans de travaux ! Le sous-sol a-t-il la capacité de supporter ces bouleversements ? Enfin, le plan d'ensemble est assez compliqué et les objectifs  ne se traduisent pas par des réalités évidentes au premier coup d’œil en dehors de la végétalisation, ce qui n'est pas bon signe.

    À suivre en détail, donc, pour savoir quelles propositions survivront...en fonction du degré d'urgence et des futurs protagonistes à venir... L'exposition présente le mérite d'ouvrir le débat.

    Vous pouvez également vous faire une idée plus précise sur le site et donner votre avis (clickez sur "participez!" ou sur twitter avec le tag #îledelacité

    http://www.missioniledelacite.paris




    D.L





    1 commentaires:

    1. 25 ans de travaux pour un quartier, ce n'est pas si rare : Cf le quartier mériadeck à Bordeaux. A priori, ces propositions vont dans le bon sens, ce qui est plutôt surprenant. Redonner tout le palais de l'Ile aux touristes sera un énorme plus.

      RépondreSupprimer

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !