• Rejoignez la Communauté !

    Sepik au musée du Quai Branly

    Jusqu’au 31 janvier 3016, le musée du Quai Branly nous fait découvrir les artistes  de la vallée du Sepik. Une belle exposition de 230 objets en bois sculpté provenant d’une des régions les plus inconnues du globe : la Papouasie Nouvelle Guinée. Exotisme garanti  avec  des pièces d’une grande beauté.

    Sepik au musée du Quai Branly


    Le parcours est organisé comme un village : la partie réservée aux hommes puis ensuite la partie réservée aux femmes. Chaque sphère possède ses parures, ses totems, ses masques  en bois qui entretiennent un rapport étrange avec les ancêtres de la tribu. Découverte seulement en 1883, ce coin inhospitalier et humide de la planète obtint son indépendance en  1975, il choisit comme emblème la croix du Sud et l’oiseau de paradis. La vallée du Sepik est un immense marais au nord du pays avec ses populations qui vivent au bord du fleuve et n’ont pas varié depuis deux millénaires. La figure culturelle de l’ancêtre fondateur occupe le centre de la représentation cultuelle, elle se décline dans une grande variété d’images et de matériaux, au masculin comme au féminin. Côté pratique, on peut admirer des plats, des paniers tressés, ou les sacs qui constituent l’équipement fonctionnel de base du villageois, ils sont généralement  pendus dans les huttes à crochets. Autour du parcours, des tambours à fentes assurent l’ambiance villageoise et de superbes  pirogues affichent leurs attributs terrifiants. Une  exposition spectaculaire à ne pas rater.

    D.L


    Salle exposition Sepik
    © musée du Quai Branly, photo Gautier Deblonde 


    Du mardi 27 octobre 2015 au dimanche 31 janvier 2016.



    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !