• Rejoignez la Communauté !

    La princesse de Montpensier (par B.Tavernier)

    La princesse de MontpensierL’histoire est celle de Marie de Mézières, épouse Montpensier, qui est aimée par 5 hommes et aime Henri de Guise, le balafré, fils de François, le héros de Calais. L’action se passe au cours des guerres de religions entre Catholiques et Protestants (Huguenots) en France en 1567.
    C’est excellent.

    Le première qualité du film de Bertrand Tavernier est son souci permanent de crédibilité et de ne pas tomber dans la trivialité. Les personnages sont directement reconnaissables : Henri III, qui n’était encore que duc d’Anjou avec ses “mignons” Caylus et Joyeuse ne sont pas représentés dans la caricature qu’on a l’habitude d’en faire. Catherine de Médicis porte son costume de deuil permanent et livre ses calculs astrologiques au sujet de Marie et Guise. La guerre est représentée telle qu’elle fut probablement : sordide, complexe. Histoire d’amour et de guerre, certes, mais on ne sombre pas dans le voyeurisme ou le sanguinaire.

    Les costumes et décors sont beaux, simplement, et certains exceptionnels de vérité (Chabannes,Guise,Anjou..). On est encore à la  Renaissance. Cet effet est encore renforcé par les acteurs, peu connus (pour moi, en tout cas), qui sont remarquables, tous : Une belle équipe.
    En allant plus loin, on découvrira un ordre social figé avec pour toute ambition l’héritage et la vanité de la noblesse : c’est une époque où  la fortune va devenir le seul moyen de conserver son rang. Le film est tiré du livre de Mme de La Fayette (1634-1693) , Marie et ses prétendants ont des sentiments, mais ne sont pas romantiques. C’est une version respectueuse de l’auteur et du XVIIe siècle qui est présentée : Chacun doit rester à sa place, aimer est un péril. Il y aura surement des larmes, mais pas d’excès.
    On restera donc toujours avec les questions : Que veut dire aimer au XVIe siècle  ? et qu’est-ce qu’être Huguenot ? Il ne nous donne pas son avis, il aurait fallu fissurer le livre, mais bravo et merci, Mr Tavernier de nous offrir ce genre de spectacle.

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !