• Rejoignez la Communauté !

    La Belle-Epoque

    La belle époque - 1912 - TrocadéroLa « Belle-Époque » est une période historique de progrès social, économique, technologique et politique en Europe, s'étendant de  la dépression économique de 1870 à 1895 au début de la Première Guerre mondiale en 1914.

    L'expression est née après la Première Guerre mondiale pour évoquer la période antérieure à la Grande Guerre. C’est une longue période de paix, où on a foi en la science qui explique tout. Il y a dans cette expression une certaine nostalgie causée par le traumatisme de la Première Guerre mondiale. C’est tout d’abord le grand développement des transports : bicyclette, chemin de fer et premières automobiles pour se rendre de plus en plus loin, mais tout de même 4h30 en train pour se rendre à Deauville prendre un bain de mer !
    On souhaite profiter de la vie et des innovations technologiques : expositions universelles, naissance du Music-Hall, des cafés, des guinguettes et  bals populaires.

    La population de Paris va dépasser les 2 Millions d’habitants incluant de nombreux bretons, auvergnats ou alsaciens. Paris se lance dans la construction de son Métro inauguré en 1900.
    C’est une période où il est commun de travailler 12 heures par jour sans contrat de travail, pour un salaire souvent très faible. Paris,  ville lumière depuis l’apparition de l’électricité sur les Grands Boulevards (1889),  devient aussi la capitale des plaisirs.
    La Tour Eiffel domine Paris depuis l’exposition universelle de 1889 et le Centenaire de la révolution française.

    C’est l’édifice le plus haut du monde, construite en deux ans seulement. Elle en deviendra le symbole.
    En 1900 , le cinéma est né, le premier film est projeté à Paris en 1895, il faudra attendre 1931 pour la télévision. Mais c’est aussi et surtout la naissance de la mode et du commerce de luxe avec la Samaritaine (Cognacq-Jay 1869) , le Printemps (Jaluzot 1865) , le bon Marché (Boucicot 1869), les galeries Lafayette (Bader-Kahn 1894). Les produits sont beaux, nombreux, variés et leurs prix affichés.
    L’art “nouveau” fait de courbures végétales, ferronneries, mosaïques, fresques et vitraux prend son essor dès 1894  mais bientôt, hélas, toutes les lumières vont s’éteindre : “pour une sombre histoire dans les Balkans” .

    Belle-Epoque: Paris 1912 (la chanson est postérieure)

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !