• Rejoignez la Communauté !

    9 - Les loups de mer

    On ne sait pas avec précision ce qui entraîna les raids vikings pendant près de deux siècles sur toute l'Europe, la Russie et aussi l'Afrique du Nord et même l'Amérique : probablement le commerce, mais sont aussi avancés : la surpopulation, la vengeance envers la christianisation forcée, la supériorité technique, la rapacité.Vikings
    Plusieurs thèses sont disponibles.

    Quoi qu'il en soit, ils provoquèrent une terreur telle que le visage de l'Europe en fut changé à jamais. Ils avaient deux avantages décisifs pour l'époque : le drakkar (mot du XIXe), bateau unique en son genre et une tactique de razzia par la remontée des fleuves et l'attaque de riches églises et de monastères non défendus. Ils s'installent en Angleterre (Danois), Russie (Varègues), Sicile, mettent le siège devant Constantinople (865). Ils détruisent Aix-la-chapelle en 883.

    Ils menacèrent Paris en 841,845,856,866 mais l'attaque la plus fameuse fut celle de 885 où 700 navires prirent part à l'expédition et au siège qui reste unique dans l'histoire de la ville.Sige de paris (885) Une plaque commémorative avec le nom des défenseurs (dont l’évêque Gozlin) est visible à l’entrée de la crypte archéologique devant Notre-Dame.

      Ils laissèrent aussi une empreinte durable pour les moyens   utilisés pour en venir à bout :
    d'abord, la transition locale des responsabilités de défense : L'empire et la monarchie n'y survécurent pas et une féodalité naquit d'une prise en main en proximité de la défense et donc d'autorité (les comtes, les évêques).
    Suit ensuite l'élévation des premières constructions fortifiées destinées à recevoir les populations terrorisées : Les châteaux forts (en bois au début).

    Le traité de Verdun de 843, encore un partage d'héritage familial franc qui aurait pu n’être qu’anecdotique, allait aussi en ce sens en divisant la France et l'Allemagne de manière définitive. L'Empire délabré restant convoité par l'un et par l'autre pendant plus de mille ans. Symboliquement, il n'est pas écrit en Latin, mais en tudesque et roman, ancêtres de l'allemand et du français.

    Au sud, les Arabes prennent la Sicile en 832 et pillent Rome en 846. Le pape Léon IV rassemble une flotte et bat les Sarrasins en 849, mais c'est l'empereur d'Orient Basile Ier qui libèrera l'Italie en 880.

                         
    Chronologie parisienne
    ----------------------
    28 mars 845 : À la tête des 120 bateaux Vikings pour 6 000 hommes, le Danois Ragnar Lodbrok remonte la seine jusqu'à Paris : Charles le Chauve verse 7 000 livres d’argent pour obtenir son départ.
    28 décembre 856 : Deuxième raid viking sur Paris qui incendient la ville.
    12 juin 857 : Nouveau raid viking . Toutes les églises sont brûlées, sauf celles de Saint-Germain-des-Prés et de Saint-Denis, contre versement d’une solide rançon.
    3 avril 858 : Prise de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés par les Vikings.
    861 : Nouveau raid viking sur Paris qui incendient la ville et l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés.
    869 : Nouveau raid viking sur Paris qui pillent l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés.
    877 : Paris est fortifié par une enceinte en rive droite, le petit pont et le grand pont.Gozlin, l'évêque de Paris, fait réparer la muraille gallo-romaine juste avant une nouvelle attaque et la population se réfugie dans l'île de la Cité.
     24 novembre 885 : Nouveau raid viking sur Paris de 700 bateaux normands pour 30 000 à 40 000 hommes sous les murs de la ville. Le siège durera 13 mois. La rive gauche est entièrement détruite lors de cette nouvelle attaque. Saint Marcel est rasé.
    Mai 887 : Nouvelle tentative de raid viking , mais les défenses parisiennes les stoppent.
    Juin-Juillet 889 : Nouvelle tentative de raid normand, mais les défenses parisiennes tiennent bon.



    viking ! les attaques nordiques par soleillevant32bis

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !