• Rejoignez la Communauté !

    Medusa : bijoux et tabous au palais de Tokyo

    L’exposition MEDUSA porte un regard contemporain sur le bijou, cet élément universel d'attraction qui fascine les humains depuis des siècles pour ne pas dire des millénaires. Elle tire son titre  de la célèbre gorgone Méduse, qui osa défier Athéna en duel de beauté et qui, vaincue,  subit une épouvantable mutation avec des cheveux de serpents et un regard fascinant au point de transformer en pierre ceux qui la regarde... Tout comme le regard de méduse, le bijou attire et trouble celui qui le regarde ou qui le porte...




    L'exposition fait ainsi cohabiter des pratiques qui souvent s’ignorent ou se méconnaissent : bijoux d’artistes et de designers, de bijoutiers contemporains et de maisons de joaillerie, des pièces anonymes, archéologiques, ethniques ou même fantaisies. Ces créations connues et méconnues, uniques, multiples, faites à la main, industriellement, ou par ordinateur, mélangent des esthétiques raffinées, artisanales, futiles ou futuristes. Elles vont parfois bien au-delà du bijou et n’hésitent pas à explorer des usages inhabituels.


    Collier Circuit imprimé et transistors
    Collier Circuit imprimé et transistors


    Selon la légende, Méduse aurait été une belle jeune fille, à la chevelure magnifique. Athéna aurait changé ses cheveux en un paquet de serpents pour la punir de tant de beauté. C'est grâce au bouclier donné par Athéna que Persée parvint à lui trancher la tête sans la regarder, ce fait de gloire figurait parmi les plus glorieux à Rome au point que les empereurs en arboraient l'image sur leur torse, signe de Zeus porte-égide.

    Le Caravage, Méduse, 1598
    Le Caravage, Méduse, 1598


    la scénographie se découpe en quatre parties déroulant une symbolique propre liée au bijou lui-même ou à son image :
    Identités et subversions , Le bijou est excès, artifice, piège et mesure du rapport entre avoir et être. sensualité, frivolité, domination, insoumission, intellect..

    Éventail sur l'affaire du collier de la Reine
    Éventail sur l'affaire du collier de la Reine


    Valeurs et contre-valeurs , l’histoire racontée du bijou est surtout celle d’une élite, associée à l'or, au diamant, quand  le bijou fantaisie s’attache à affirmer des valeurs alternatives, voire contester délibérément l’économie du bijou traditionnel, mais souvent, c’est la valeur sentimentale du bijou qui prime, sans lien direct avec la valeur marchande des matériaux.

    Nancy Cunnard, l'égérie d'Aragon et ses bracelets
    Nancy Cunnard, l'égérie d'Aragon et ses bracelets


    Corps et sculptures  Le bijou contemporain peut être ainsi pensé en dehors du corps humain et se détacher de lui, ainsi le grand collier de la légion d'honneur n'est plus porté mais observé lors de l'investiture du président, instant où le bijou s'affirme par lui-même. Vivienne Westwood, papesse du kitsch déluré imagine une couronne anglaise qui n'est plus qu'une pièce de déguisement. Le pouvoir supposé de la couronne n'est plus qu'une image affaiblie et ridicule :  velours synthétique, cristaux, perles de plastique, fausse hermine, mais aussi or jaune et blanc, objets finalement plus complexes qu'il n'y paraît.

    Réception d'un nouveau président (E.Macron.2017) et collier Grand Croix
    Réception d'un nouveau président (E.Macron.2017) et collier Grand Croix

    Rites et fonctions   Le bijou n’est pas seulement ornemental, il remplit de multiples fonctions magiques et rituelles ou simplement fonctionnelles. Il est la version portative d’une panoplie d’instruments domestiques et corporels de soin, de plaisir et de douleur. Montre, bouton, éventail, fibule, canne, palme d'or, étui à cigarettes, éperons...



    Ceinture de chasteté Cuir et Ivoire
    Ceinture de chasteté Cuir et Ivoire


    Du 19 mai au 05 novembre 2017.
    http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-medusa-0
    Musée d’Art moderne de la Ville de Paris. 11 Avenue du Président Wilson. 75116 Paris








    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !