• Rejoignez la Communauté !

    Promenades littéraires dans Paris de Gilles Schlesser

    On en rêvait, Gilles Schlesser l'a fait. D'ailleurs, qui d'autre que lui pouvait s'atteler à cette tâche immense : Recenser 500 adresses habitées par des écrivains à Paris. Classées par quartier, avec géolocalisation sur carte. Elles sont toutes là même si l'auteur avoue modestement qu'il ne vise pas à l'exhaustivité. Comme on peut s'en douter, Saint-Germain-des-prés, le Quartier latin et Montparnasse représentent les deux-tiers du territoire littéraire. Première difficulté : certains n'ont cessé de déménager : George Sand, Alexandre Dumas, Verlaine et surtout le remuant Charles Baudelaire...

    Promenades littéraires dans Paris de Gilles Schlesser
    Promenades littéraires dans Paris de Gilles Schlesser



    Nulle autre ville au monde que Paris ne propose autant d’adresses d’écrivains : Balzac à Passy, Proust dans la plaine Monceau, Céline sur la Butte Montmartre, Hugo place des Vosges... jusque là tout va bien et c'est déjà beaucoup. Là où les choses se compliquent c'est lorsqu’il s'agit d'identifier les lieux exacts, les dates précises, beaucoup de plaques commémoratives contiennent des erreurs, beaucoup de maisons d'auteurs célèbres n'en ont pas. Les documents sont quelquefois contradictoires, les noms de rues changent et la numérotation aussi. Le cas le plus connu est celui de la maison natale de Molière revendiquée par deux adresses à Paris.

    La fausse maison natale de Molière
    La fausse maison natale de Molière 31 Rue du Pont Neuf

    Une fois cet obstacle franchi et le véritable lieu historique identifié, le promeneur doit faire face à une énigme plus redoutable encore : S'agit-il de la même maison où a vécu l'écrivain ou bien d'une construction ultérieure ? c'est souvent un véritable défi et rares sont les évidences. Superflu, diront certains, mais pas tant que ça. Ce qui fait le charme de Paris, c'est bien que beaucoup de ces maisons d'écrivains soient encore là, encore faut-il savoir les reconnaître. Il ne reste rien au 113 rue Notre Dame des Champs, lieu des premiers succès d'Ernest Hemingway, tandis que la maison du 12 rue de l'Odéon où se tenait l'original de "Shakespeare & Company", celui de Sylvia Beach, est toujours en pleine forme et parfaitement reconnaissable sur des photos d'époque.

    12 rue de l'Odéon, "shakespeare & company"
    12 rue de l'Odéon, "shakespeare & company"

    Enfin le "must" : ces rues où plusieurs chef-d’œuvres ont vu le jour quasiment au même endroit : la rue Tournefort, où logea Mérimée et celle où Balzac situe la pension Vauquer ; la rue Cassini qui vit naitre  de nombreux romans de ce même Balzac et le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier ; la rue Clauzel de Maupassant et de Léautaud. La rue Pierre-Fontaine où vécurent Breton, Eluard et Villiers de l'Isle-Adam ; la rue de Tournon qui a logé Baudelaire, Charles Cros, mais aussi le jeune Gide et la famille Prévert !


    Voilà pourquoi le promeneur parisien appréciera livre de Gilles Schlesser : unique et pratique avec son archéologie littéraire précise et précieuse des rues de Paris.

    D.L

    Feuilleter le livre ici




    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !