• Rejoignez la Communauté !

    ATlas Historique des rues de Paris par Pierre Pinon

    Pierre Pinon publie en cette fin d'année un atlas de la création des rues de Paris. Avec une couverture magnifiquement illustrée par cette saisissante photo souvenir de l'Avenue de l'Opéra avant sa percée, quand s'y trouvaient encore la  butte aux Moulins et la butte Saint-Roch. Ce livre, d'un format inhabituel, présente l'anatomie de la ville en suivant les périodes d'apparition de ses rues. D'abord, la ville romaine autour de son Cardo de la rue Saint Jacques, puis celle du Moyen Age avec sa centaine de rues, suivent dans la typologie : celle des faubourgs avalés ensuite par son extension, celle des lotissements aux formes géométriques reconnaissables dans certains quartiers, les percées voulues par Napoléon III puis enfin les  aménagements effectués le plus souvent sur sa  périphérie jusqu'à aujourd'hui...


    L'ouvrage retrace méthodiquement l'histoire des rues de Paris par ordre d'apparition à l'aide de plans de grandes dimensions réalisés par Aurélie Boissière. L'auteur s'inspire des plans historiques de Paris, disponibles depuis la Renaissance, accompagnés des dictionnaires historiques de rues pour établir une classification de près de 5000 rues. Comment ? Et quand ces rues ont-elles fait leur apparition ?

    Evolution de Paris entre 1450 et 1550
    Evolution de Paris entre 1450 et 1550

    Avant le milieu du XVe siècle, l'historien ne dispose pas d'archives solides pour recomposer le tableau. Ce  n'est qu'à partir de 1450 que les choses deviennent plus précises, Pierre Pinon nous propose tout de même une évolution cartographique de l'emprise de la ville avant cette date, issu des recherches récentes et de l'archéologie. J'ai noté, par exemple, le dessin d'une enceinte autour de Saint Germain l'Auxerrois distincte de celle de Saint Gervais (Xe siècle).

    La ville de Paris au Xe siècle
    La ville de Paris au Xe siècle

    Au tracé romain, aux anciens chemins, succèdent les rues de faubourg, puis les grandes opérations de  lotissement facilitées par la destruction des enceintes et qui se poursuivent jusqu'au XIXe siècle (ville neuve de Richelieu, lotissement Violet à grenelle, Chaussée d'Antin etc.). C'est alors qu'adviendra la nécessité hygiéniste de revoir l'urbanisme existant et par conséquent  d'effacer une partie de l'histoire du tissu urbain. C'est la fameuse percée "haussmannienne", très médiatisée, mais qui ne présente qu'un des aspects, certes spectaculaire, de l'évolution de la ville depuis ses origines.

    La configuration d'une ville étudiée dans sa lente progression, analysée en fonction de ses rythmes de développement, est apte et peut-être seule apte, à révéler les constantes, les singularités, les accidents, les partis pris, voire les reculs sans lesquels la situation actuelle reste proprement inintelligible - Pierre Couperie

    Pierre Pinon nous offre là une précieuse référence, joliment illustrée, de l'histoire des rues de la capitale par la cartographie. Une contribution de tout premier ordre.

     Écoutons-le détailler son livre sur France Bleu :



    Feuilleter le livre ici

    Information : Dédicace de Pierre Pinon au Louvre le 10 décembre.



    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1844 membres : Cliquez sur la carte !