• Rejoignez la Communauté !

    Edme Bouchardon au Louvre

    Le musée du Louvre rend un bel hommage, le premier, à Edme Bouchardon (1698-1762), sculpteur et dessinateur de renom, qui fut considéré à son époque comme « le plus grand sculpteur et le meilleur dessinateur du XVIIIe siècle ». Il est cité dans l’Encyclopédie comme le continuateur de Puget, Girardon et le meilleur représentant du néo-classicisme…

    Edme Bouchardon au Louvre


    Pour le piéton de Paris, c’est l’auteur de la fontaine des quatre saisons, rue de Grenelle ou encore l’auteur de la statue de Louis XV, place de la Concorde, dont il nous reste cette main, présentée dans cette exposition. Mais voici l'occasion d’admirer de nouvelles merveilles.

    main de la statue de Louis XV
    main de la statue de Louis XV

    En qualité de sculpteur, il était surnommé « le nouveau Phidias ». Le meilleur élève de l’atelier de Guillaume Coustou était devenu l'équivalent moderne du plus grand des artistes de la Grèce antique ; en qualité de dessinateur, il était jugé l’un des meilleurs d’Europe.

    La considération des historiens de l’art n’a pas changé aujourd’hui, Bouchardon étant toujours tenu pour l’un des artistes les plus créatifs et les plus fascinants du XVIIIe siècle français, celui qui joua un rôle décisif dans la transition entre le style rococo et le néoclassicisme.

    Faune endormi.
    Faune endormi.Copie d’après l’antique © Musée du Louvre

    Cette exposition présente l’art de Bouchardon dans ses diverses spécialités (dessin, sculpture, médaille, estampe) et dans ses nombreuses techniques (crayon, sanguine, plâtre, cire, terre cuite, marbre et bronze). Elle dévoile son travail de l’antique aux grands sujets de l’histoire ou de la mythologie, du portrait et des études anatomiques à l’ornement, aux fontaines et aux tombeaux. Une très belle série sur « les cris de Paris » enchaîne les anciens métiers oubliés de la rue à Paris.

    Marchand d’Images et Café
    Marchand d’Images et Caffé © Getty Research Institute, Los Angeles

    Bouchardon reçut en 1739, de la part des échevins de la ville de Paris, la commande prestigieuse d’une fontaine monumentale destinée à célébrer l’arrivée de l’eau dans le nouveau quartier parisien de la rue de Grenelle. Il conçut lui-même l’ensemble du monument, aussi bien l’architecture que le décor sculpté avec trois statues en marbre représentant la Ville de Paris, la Seine et la Marne et les génies adolescents figurant les saisons. C'est dans ce décor qu'Aimée d'Alton rejoignait discrètement Alfred de Musset la nuit venue sous le toit de la maison voisine quand dormait la mère et la sœur du poète.


    la fontaine de la rue de Grenelle.
    La fontaine de la rue de Grenelle dite des quatre saisons

    En 1748, le prévôt des marchands et les échevins de la Ville de Paris proposèrent au roi d’ériger une statue équestre en son honneur. Ce fut la consécration et le dernier projet de Bouchardon. Celui-ci espérait terminer l’ouvrage en dix ans. La fonte du monument, eut lieu le 6 mai 1758, en un temps record de cinq minutes et quatre secondes, mais ne sera transporté sur la place qu’en 1763, un an après la mort de l'artiste. C’est Pigalle qui termina l’ouvrage. Vingt ans plus tard, pendant la Révolution, le 11 août 1792, le monument fut détruit et fondu.


    Vue d’ensemble de la place Louis XV
    Vue d’ensemble de la
    place Louis XV Pierre Patte,© RMN-Grand Palais



    Du 14 Septembre au 5 Décembre 2016 au musée du Louvre.







    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !