• Bienvenue sur la ligne 13 ou la chronique d’une vie souterraine


    Jenny Hippocrate nous livre dans son 7ème ouvrage, le quotidien d’Aminata qui est rythmé par ses longs trajets sur la ligne 13 du métro parisien. Parcours emprunté par près de 610 000 voyageurs chaque jour et qui relie le 9-3 au 9-2. Mariée à un « tiercé man », mère de six enfants, ce personnage central habite à proximité de la Porte de Paris, elle se définit comme exerçant la profession de « serpillologue patentée ».


    Bienvenue sur la ligne 13 ou la chronique d’une vie souterraine

    Dix-sept stations de métro sans correspondance jalonnent son parcours journalier. Vingt ans d’ancienneté dans une entreprise et ce qui la mène chaque matin au boulot est : « comme un film qui n’est classé dans aucune catégorie existante. » Et l’auteur de nous emmener, par le biais d’une écriture saccadée avec un vocabulaire parfois brut, dans un voyage pas comme les autres… Beau, riche en rencontres humaines, mais également parfois très écœurant, il faut bien le dire. L‘auteur ne fait pas dans la dentelle, en nous livrant les ressentis et les émotions de son héroïne, nous décrivant parfois des scènes qui viennent égratigner passablement le genre humain…

    Pourtant, SA ligne 13, Aminata, l’aime ! « Un sentiment ambigu fait d’attirance et de rejet à la fois ». Le regard aiguisé de cette observatrice de la faune souterraine, nous fait voyager sur cette ligne, qui dessert notamment deux gares parisiennes que sont Saint-Lazare et Montparnasse. Qui traverse différents quartiers touristiques que sont Saint-Denis et sa basilique, Saint-Ouen et son marché aux puces, Montmartre, Pigalle, le bas des Champs-Elysées, l’hôtel des invalides, la tour Montparnasse… Elle qui exerce son activité au sein de plusieurs entités, nous dépeint entre autre le monde de la fonction publique « bien public » et vu « d’en bas »…


    Avec le recul, Aminata âgée de 48 ans, aurait pu largement prétendre à un autre style de vie, diplômée de l’enseignement supérieur, elle n’a jamais pu décrocher un travail en rapport avec ses compétences… Mais dans la vie, il n’est jamais trop tard, pourriez-vous me dire ! Et vous avez raison ! Notre femme d’exception a postulé à la RATP et a été engagée à cette suite en tant que psychologue. Un beau parcours, un bel exemple de ténacité et de courage. Je vous laisse à présent, l’opportunité de découvrir le chemin de vie et la jolie ascension d’Aminata, en vous procurant ce roman de 224 pages via le site des Editions du Panthéon.



    Bienvenue sur la ligne 13 ou la chronique d’une vie souterraine par Google+



    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !