• Rejoignez la Communauté !

    Le Paris astrologique de Narrevasion

    Astrovisites de Paris par NarrevasionParis peut-être métronome, ville musée, ville lumière, “paname” ou  “boboland”, elle peut être vue au travers de prismes variés. Vanessa Djakovic en fait un parc astrologique étonnant.
    Elle associe Paris à un signe astrologique par ses monuments et son caractère. 12 signes, 12 quartiers, 12 visites. Un vrai défi herculéen.
    Pour moi, qui ne connaissait pas du tout le sujet, j’avoue simplement avoir été séduit par ce rapprochement audacieux. L’idée d’un Paris-Lion ou d’un Paris-Sagittaire peut se concevoir, encore faut-il avoir une profonde connaissance de l’endroit, une grande culture, voir les signes et savoir les interpréter. Ce n’est pas mon cas et le jeu n’est pas sans risque, dont le premier est de se perdre dans les calculs.

    L’astrologie est très ancienne, ésotérique, mystérieuse, mais dispose d’un fond philosophique et mythologique inépuisable. Elle représente la somme des connaissances psychologiques de l’antiquité. Il y a de la matière primordiale : eau, air, terre et feu ainsi qu’une poésie qui enveloppe un bestiaire sans limite : cela résonne à mon oreille. J’y ai même trouvé une certaine logique, le zodiaque peut surprendre. Chacun peut faire de même et se faire une idée en visitant les douze signes qu’il a en lui. En route, donc, ce sont des astrovisites de quartiers. Les douze travaux sont :
    - Bélier : Ecole militaire, Champs de Mars, dieu de la guerre,  et Invalides ou dort un de ses disciples. La plupart des maréchaux du premier empire étaient nés sous ce signe. Tout comme Bismarck, Napoléon III, Bismarck, Lénine, Thiers ou Gambetta. Tous chefs d’un troupeau.
    - Taureau : le Jardin des Plantes est  le domaine de Vénus et de Déméter. “Sentez vous au mois de mai cette ivresse de la fécondation” (Balzac) ? Catherine de Médicis, férue d’astrologie, mère de quatre rois (Henri était roi de France et de Pologne) et de deux reines, était de ce signe.
    - Gémeaux : Odéon et le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Mercure est le patron des intellectuels, écrivains, artistes, esprits à l’aise, même dans la contradiction. Les jumeaux Castor et Pollux passaient alternativement de la vie à la mort au cours de leur existence. Dante était de ce signe. Qui pouvait, mieux que lui, faire la description de l’enfer ?
    - Cancer : le Parc de Bercy, folie du naturel, pourrait être sorti  tout droit du rêve d’un Jean-Jacques Rousseau. La nuit, la lumière de la lune règne et fait naître l’inspiration. C’est Artémis, demi-sœur d’Apollon, qui brille dans l’obscurité.
    - Lion : Opéra, la Place Vendôme et le Triangle d’Or. La lumière et l’énergie intense des rayons d’Apollon-Soleil ne peuvent qu’émerveiller. Napoléon bien sûr, mais aussi Debussy : Rien n’arrête le Lion quand il est déterminé.
    - Vierge : le Val de Grâce d'Anne d’Autriche. Loin de l’agitation, la Vierge cherche à atteindre la paix et la sérénité. Mercure lui assure, grâce au caducée, la clairvoyance et la prudence. “plus qu'une Grande Reine, elle fut un Grand Roi” dira de sa mère Louis XIV, vierge également, tout comme Colbert ou Richelieu.
    - Balance : la Cité avec le Palais de justice et l’équilibre, pas celui du Moyen-Age, mais celui de Mr Haussmann qui en a fait ce que nous voyons aujourd’hui. la Balance attendait son Bélier et fit émerger l’ordre du chaos. Aphrodite porte bien cette ceinture magique qui rend tout le monde amoureux autour d’elle.
    - Scorpion : le Quartier du marais : autrefois une eau fixe qui fermente, stagnante et opaque autour de la Seine, un Hadès et ses désirs violents pour les nymphes, entre fécondation et dégénérescence : “Et si je t’aime, prends garde à toi”. Le père de Carmen, Bizet, était Scorpion.
    - Sagittaire : le Quartier Latin : garant de l’harmonie du ciel et de la terre, Zeus préside l’Olympe et la montagne Sainte-Geneviève. Toujours près de lui, Chiron le centaure avait la sagesse et de grandes connaissances, destinées à Achille, Esculape, Jason, Enée, aux Dioscures, à Hercule et même à Ulysse ou Prométhée : Belle constellation !
    - Capricorne : le cimetière du père Lachaise : c’est un lieu de silence, insensible au temps et riche en destinées. Attention ! ça monte et ça descend, Amalthée grimpe le Chemin des chèvres. Champollion, Molière, Musset, Proust, Jacques Hillairet, Pierre Bourdieu et d’autres y reposent, victimes du temps. Cronos en son royaume a dévoré ses enfants. Dans cette solitude et en Décembre, la nuit est plus longue que le jour.
    - Verseau : le palais de Tokyo de l’exposition universelle. C’est le seul homme de l’écliptique, il déverse sa connaissance et son invention sur la terre. A-t-il la destinée de Prométhée ou de Ganymède ? Le Verseau Mozart est-il enchaîné, condamné par Zeus sur le Caucase ou verse t-il l’ambroisie et le nectar aux dieux ?
    - Poissons : les Halles et la tour astrologique de la bourse du Commerce. Neptune reçut l’océan, immense et insondable, en partage du monde. De ce calme apparent, sortent des êtres fantastiques, Méduse, la Chimère, Cerbère, l’Hydre de l'Erne, Pégase ou le Sphinx. Victor Hugo, Michelangelo ou Chopin qui étaient de ce signe, les ont fréquentés de très, très près.
    Et pour finir, simplement pour l’anecdote, j’ai découvert que j’étais Capricorne ascendant Sagittaire. Quo non ascendat ??
    -----------------------------------------------------------------
    Présentation de la visite du Lion par Vanessa Djakovic (Narrevasion)


    Pour connaître le signe de personnalités célèbres : http://www.naissance-mort.com/
    le site Narrevasion : http://www.narrevasion.com/astro1.html

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !