• Rejoignez la Communauté !

    Exposition Lutèce, ville antique dans la crypte archéologique de Notre-Dame

    Exposition "Paris antique"L’exposition Lutèce, ville antique, à l’intérieur de la crypte archéologique de Notre-Dame met en relief l’état des connaissances sur le Paris antique. Celles-ci datent principalement des fouilles de 1965-1970.
    Vous trouverez à l’intérieur des tableaux d’explications remarquablement bien faits sur les monuments de la capitale dont on a trouvé la trace (Forum, Théâtre, Basilique, Palais..) ainsi que ceux qui subsistent (Thermes, Arènes). Profitez-en pour faire une visite car ces éléments seront supprimés en février pour laisser place à une exposition sur le Moyen-âge. Ils semblent provenir du projet Lutece3D. Quelques pièces ont aussi été amenées de Carnavalet pour compléter l’ensemble avec une diffusion intéressante “Des racines et des ailes” consacrée à ce sujet.

    Vous pouvez aussi consulter l’itinéraire antique qui donne une bonne idée des lieux. A l’intérieur de la crypte , qui est visible toute l’année, l’élément le plus remarquable est la muraille du IIIème siècle qui témoigne de la menace grandissante et de l’insécurité à cette époque. Le quai antiqueVous pouvez même voir un embarcadère donnant sur la seine qui, à l’époque, arrivait à  cet endroit, ainsi que les bases de quelques maisons. Les explications sont précieuses d’autant qu’il est fréquent de les confondre avec des ouvrages ultérieurs. Ce qui rend l’endroit très énigmatique est la construction à l’intérieur de l’enceinte d’une nouvelle ville romaine à l’aide d’éléments prélevés à l’extérieur, sur la montagne sainte Geneviève principalement.

    Les archéologues n’ont donc pas révélés tous les mystères de l’ile de la cité. Nous ne savons pas ce qui s’est passé mais les restes de la première enceinte de Paris sont encore visibles.

    Le site de la visite : http://bit.ly/h8YhZY  

    Lutèce, à la différence de Rome, n’a pas connu d’incendie majeur, en tout cas il n’en reste aucun témoignage. le grand incendie de Rome de 64  est au cœur du numéro 8 de Murena : Revanche des cendres. On retrouve les héros de la série : Murena, Néron, Poppée, Tigellin, Massam, Balba et certaines victimes du drame. Les auteurs cassent les mythes des coupables “historiques” : Néron ou les chrétiens : C’est Lucius Murena qui allume l’incendie dans “La vie des feux”.
    Une critique intéressante à  lire : http://bit.ly/gFNFVg

    Murena : Revanches des cendres
    Pétrone (17-66) était un ami de Néron. Il est aussi un des personnages importants de la série. L’empereur le surnommait elegantiarum arbiter (l'arbitre des élégances). Accusé de conjuration, il se tranchera les veines et mourra d'une mort lente en 66 au cours d'un dernier festin donné à ses amis. A ce propos, j’ai trouvé cette lecture de son Satyricon, dont nous ne disposons que de quelques chapitres, par René Depasse :
    “Un esclave affranchi, héritier d’un maître très fortuné, est devenu un nouveau riche parvenu. Il étale sa suffisance, sa vulgarité et ses richesses dans un festin somptueux avec des plats à surprise…”


    PétroneLe festin de Trimalcion (Satyricon)

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !