• Rejoignez la Communauté !

    Les prénoms de Paris et de Jacques Brel

    A ses débuts, Jacques Brel composa des chansons qu'il tentait d'offrir à des artistes plus reconnus afin de se faire une publicité. Elles furent en majorité refusées, notamment par Y.Montand.
    Disque du spectacle d'Octobre 1961Désireux d'échapper à l'entreprise familiale de cartonnerie, Jacques Brel se veut chanteur et gagne Paris en 1953. Ses débuts sont plus que modestes, ses spectacles joués à la guitare, son attitude provinciale ne séduisent guère la capitale.


    Néanmoins, il persévère et s'entoure de fidèles compagnons (Pasquier, Rauber, Jouannest) qui l'aident à accoucher de son premier succès en 1956 : 'Quand on a que l'amour'. En 1959, le succès de l'album 'La valse à mille temps' propulse Jacques Brel sur le devant de la scène.
    Jacques BrelSi Brel était un gros vendeur de disques, il était surtout, et tous ceux qui l'ont vu sur scène vous le diront, une bête de scène.
    C'est d'ailleurs grâce à un producteur de spectacle, Jacques Canetti (des "Trois Baudets" à Pigalle), qu'il signe chez Philips en 1953. Brel se produit et triomphe à l'Olympia en octobre 1961. Dans cette salle où Bruno Coquatrix mélange tous les styles (Johnny Hallyday venait d'y passer pour la première fois en septembre, Dalida suivra en novembre), Brel donne un de ses plus beaux spectacles. Il remplace Marlène Dietrich qui s’est désistée au dernier moment.
    Pas encore au sommet, il chante avec l'énergie de celui qui doit conquérir. Déjà armé d'un solide répertoire, il enchaîne tube sur tube : "Les Flamandes", "Marieke", "La Valse à mille temps","Ne me quitte pas", "Le Moribond" (pas encore adapté en anglais par Terry Jacks "Seasons in The Sun")... Si deux super-microsillons sont mis sur le marché en plus du 33 tours (on ne dit pas encore album), c'est surtout que Brel crée, lors de cet Olympia, de nombreuses nouvelles chansons : "Les Bourgeois", "Madeleine", "Zangra", "Les Paumés du petit matin", "La Statue", "Les Singes". "Une Valse à 1 000 bravos", tel était le titre qu'on pouvait lire dans la presse le lendemain...
    Son spectacle débute par “les prénoms de Paris” écrite avec Gérard Jouannest : une sorte de guide touristique romantique.  Je n’ai pas encore pu mettre la main sur la vidéo de cet instant, mais qui sait si un jour……

    Le spectacle de Jacques Brel à l’Olympia en 1961 commence par “les prénoms de Paris”
    Le premier rendez-vous
    A l'Ile Saint-Louis
    C'est Paris qui commence
    Et le premier baiser
    Volé aux Tuileries
    Et c'est Paris la chance
    Et le premier baiser
    Reçu sous un portail
    Et c'est Paris romance

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !