• Bicentenaire du Mariage de Napoléon et Marie-Louise (1810) – Reconstitution à Compiègne

    Marie-Louise, impératriceLe château de Compiègne organisait pour le Bicentenaire du mariage de Napoléon et Marie-louise (1810) une exposition souvenir qui donna lieu à une reconstitution de l’arrivée du couple impérial.

    Voir ici une présentation du Château et de ses jardins.


    Vous connaissez le conte de la Belle et la Bête ? La Belle avait grand’peur de la Bête mais, quand elle la vit, elle l’aima. Napoléon, flatté d’épouser une Archiduchesse, accueillit sa fiancée avec un empressement dont la violence même ne déplut pas à la jeune Allemande, qui venait à lui, blanche, blonde et grasse.

    « Il était si enthousiasmé, dit une des femmes de chambre de l’impératrice, qu’à peine voulut-il s’arrêter quelques instants à Soissons, où il avait été décidé qu’on coucherait, et l’on se rendit tout de suite à Compiègne. Il paraît que les prières de Napoléon, unies aux instances de la reine de Naples, décidèrent Marie-Louise à ne rien refuser à son trop heureux mari. »

    Reconstitution de l’arrivée de Napoléon et Marie-Louise à Compiègne


    Ses lettres écrites de France à la comtesse Colloredo et à la comtesse de Crenneville sont remplies des témoignages d’une joie sans nuage. « Je sens dit-elle, combien il est doux de parler de son bonheur. »


    source : Anatole France http://fr.wikisource.org/wiki/Correspondance_de_Marie-Louise


    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1630 membres : Cliquez sur la carte !