• Rejoignez la Communauté !

    20 - La fin des idéologies

    2 guerres mondialesLe naufrage du Titanic, en 1912, reste le symbole du monde de la “belle-époque” qui disparaît alors.

    2 ans plus tard, les rivalités entre grandes puissances provoqueront un cataclysme (1914-1918) aux conséquences catastrophiques pour l'Europe : 8 millions de morts et 9 millions d'invalides, la fin de 4 empires monarchistes (Allemand, Autrichien, Turc et Russe), l'arrivée du Communisme en Russie en 1917 et surtout la ruine économique des Européens qui sont désormais débiteurs des USA,  Angleterre en tête.
    En remportant la bataille de la Marne, Joffre empêchera les Allemands d'entrer dans Paris et de remporter la guerre et l'arrivée des Américains en 1917 fera basculer cette guerre indécise en faveur de Foch, le “réveilleur d’énergie” et de l'alliance franco-anglaise.

    En 1929, Une crise économique grave connue sous le nom de "grande dépression" touche les États-unis (25 % de chômeurs) et se propage en Europe. Des politiques de protectionnisme se mettent en place et le Nationalisme ou le Socialisme apparaissent comme des bouées de sauvetage aux populations fragiles et traumatisées. Des dictatures naissent en Espagne (1936), Italie (Fascisme en 1924), Hongrie (1935), Allemagne (Nazisme en 1933).

    L'affrontement idéologique avec les démocraties républicaines et socialistes conduisent à la Deuxième guerre mondiale (1939-1945) puis à l'invasion suivie de l’occupation de la France en mai 1940. Seule l'Angleterre de W.Churchill continue à résister à A.Hitler. Il faut à nouveau en 1942 l'intervention des États-unis et la rupture de l’alliance germano-soviétique pour mettre fin à la guerre en Europe avec la capitulation de l'Allemagne. Le Japon, allié allemand, reçoit les 2 bombes atomiques en 1945 (Hiroshima, Nagasaki) avant de se décider à capituler.

    Les populations civiles sont aussi gravement touchées par les bombardements et les déportations de population. Le bilan est très lourd (62 Millions de morts) et se poursuit par la guerre "froide" entre Américains et Soviétiques qui ne prendra fin qu'avec l'effondrement économique de l'URSS en 1991.
    L'état catastrophique dans lequel se trouve l'Europe provoque la mise en marche de la construction européenne en 1957 (Traité de Rome).

    La décolonisation s'intensifie sous l'impulsion des États-unis qui souhaitent voir s'ouvrir des marchés et se développer la démocratie.
    Aviation
    Ces bouleversements entrainent aussi les paysans et les femmes vers les villes, cherchant à travailler pour de meilleurs revenus et ce, d'autant plus qu'il faut tout reconstruire.

    L'alphabétisation, la culture (livre de poche), et les loisirs se généralisent avec une société dite de "consommation" qui utilise les nouvelles inventions technologiques pratiques et les rend accessibles facilement grâce au crédit généralisé. Le monde est condamné à la croissance économique, les idées de J.M Keynes privilégient un interventionnisme de l'état pour assurer cette croissance continue sans trop tenir compte des déficits (L'étalon or n'existe plus et les monnaies sont en concurrence). Les modes de production deviennent automatisés grâce à F.Taylor et la population mondiale dépasse les 6 milliards d'individus à la fin du siècle mais le niveau de vie des nations industrialisées est très élevé par rapport aux autres et cela entraine des vagues migratoires en provenance des pays pauvres.
    Homme sur la Lune

    Au rang des nouveautés figurent le développement de la voiture (En 1908, le constructeur Henry Ford présente la première voiture fabriquée en grande série : le modèle T), du cinéma, du téléphone, de l'aviation (Ader, Wright, Lindbergh), de la radio, de la télévision, de l'informatique (qui donnera naissance à l’Internet en 1975), de l'astrophysique (la terre est minuscule dans un océan de corps célestes) et surtout de l'énergie nucléaire que l'homme apprend à manipuler (Rutherford 1919).La recherche spatiale conduit certains hommes dans l'espace et sur la Lune en 1969.
    L'Art, concurrencé par la photographie et les machines, devient abstrait.
    Élu en 1978, Jean-Paul II est le premier pape non italien (polonais) depuis le pape hollandais Adrien VI en 1520.

    Les États-unis s'imposent comme la première puissance industrielle et financière du monde.




    Paris 1900-1945

    Chronologie parisienne
    -------------------------
    1904 : Premier numéro du quotidien socialiste (puis communiste) parisien : L'Humanité.
    1910 : Inondation de Paris. Crue importante de la Seine : 2 400 m³/s et 8,62 m atteignant presque la barbe de Zouave
    1911 : Première attaque de banque utilisant la voiture automobile.
    1914 : 6 septembre : Les taxis parisiens, les fameux « taxis de la Marne », sont réquisitionnés par Galliéni pour assurer le transport de la troupe vers le front.
    1918 : Paris est bombardé par les Pariser Kanonen allemands, appelés également Grosse Bertha qui font de nombreux morts.
    1919 : 50 000 accidents de la circulation recensés à Paris, dont 34 000 impliquant la voiture automobile. 21 mai 1927 : Charles Lindbergh accueilli en héros au Bourget puis à Paris après sa traversée de l'Atlantique Nord.
    14 avril 1931 : Première émission de télévision.
    6 février 1934 : Émeute à Paris contre la « corruption parlementaire » ; 11 morts.
    3 juin 1940 : Bombardement allemand qui fait plus de 250 morts.
    3 septembre 1943 : Bombardement allié qui fait plus de 400 morts
    21 avril 1944 : Bombardement allié qui fait plus de 600 morts
    19-25 août 1944 : Libération de Paris
    6 juillet 1951 : Célébration du bimillénaire de Paris.
     8 février 1962 : Manifestation contre l'OAS. Huit morts à la station de métro Charonne.
    10 mai 1968 : « Nuit des barricades ». émeutes étudiantes au Quartier latin.
    25 avril 1973 : Inauguration du dernier tronçon du boulevard périphérique. Inauguration de la tour Montparnasse.
     1977 : Jacques Chirac est élu maire de Paris
    1989 : Célébration du bicentenaire de la révolution
    1995 et 1996 : Attentats terroristes au musée d'Orsay, St Michel et Port Royal.
    1998 : une foule enthousiaste se rassemble sur l'avenue des Champs-Élysées lors de la victoire de l'équipe de France en finale de la coupe du monde de football

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1739 membres : Cliquez sur la carte !