• Rejoignez la Communauté !

    8 - La bataille du pavé des martyrs

    Poitiers,732
    Le 28 octobre 732, après six jours d'escarmouches, les ducs Charles "martel" et Eudes d'Aquitaine détruisent une armée arabe et berbère près de Poitiers.
    "Comme un mur immobile , l'épée au poing et tel un rempart de glace".

    S'en est fini des ambitions de l'islam au nord des Pyrénées.
    C'est plutôt le riche sanctuaire de Saint-Martin à Tours qui était la cible aux cris de "Ahadoum, Ahadoum" (Il n'existe qu'un seul Dieu, allusion à la Trinité chrétienne, très mal vue en Orient) mais qui sait s'ils n'auraient pas continué jusqu'à Paris et Saint Denis ?

    L'écho de la victoire franque fut considérable, à tel point que jeanne d'Arc, sept siècles plus tard ira rechercher l'épée rouillée de Charles à Fierbois.

    L'Aquitaine était devenue une terre de pillage et les Arabes avait enlevé successivement Jérusalem(638), Antioche (638), Alexandrie (646), Carthage (702), l'Espagne (711), la Sicile (720).
    Constantinople contiendra les assauts pendant plus d'un an. Seuls, la compétence de l'empereur
    Léon III, les succès navals et un hiver très rude qui paralyse les Arabes sauve la capitale. Enfin, en 740, les Byzantins remportent une victoire décisive à Akroinon puis à Chypre en 747. Désormais,  ils ne menacent plus sérieusement l'existence de l'Empire byzantin.À la fin du siècle, les incursions berbères avaient quasiment disparues, le fils de Charles, Pépin avait vaincu les lombards en Italie et instauré l’église à Rome dans un véritable état temporel. Son petit fils Charlemagne est couronné Le dernier roi mérovingien tondu"Empereur des francs et des lombards" à Rome le 25 Décembre 800 relevant une dignité prestigieuse disparue depuis l'an 476 en Occident (en Orient, l'empereur est une femme : Irène l'athénienne )Cette cascade d'évènements légitime l'accession au trône d'une nouvelle dynastie, au dépens des mérovingiens dont le dernier roi, déclaré fainéant (sans acte remarquable), fut tondu en 751 et renvoyé au couvent avec la protection du pape Zacharie. L’unité du “Regnum Francorum” durera jusqu’au traité de Verdun en 843.Paris sera une victime collatérale, si l'on peut dire, de ce changement dynastique. Trop indépendante, trop marquée par la famille mérovingienne (les carolingiens ont une lignée d'Austrasie, plus germanique), Charlemagne installera sa capitale à Aix la chapelle.

    Mais elle aura sa revanche....


    Charlemagne


    Charles Martel


    Chronologie parisienne
    ----------------------------
    754 : Onction papale de Pépin le Bref et de ses fils Carloman et Charlemagne par le pape Étienne II à l’abbaye de Saint-Denis.
    764 : La Seine gèle à Paris.
    781 : Charlemagne fonde une école à Paris

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1570 membres : Cliquez sur la carte !