• Rejoignez la Communauté !

    14 - La mort noire


    Le triomphe de la mort (P.Brueghel l'ancien)En 1348, la peste noire transmise par les rats embarqués sur les navires depuis l'orient (Chine, Inde) ravage l'Europe qui perdra le tiers de sa population. 25 millions de victimes en Europe et certainement le même bilan dramatique en Asie. La crise survient en Europe en pleine guerre de Cent Ans (1340-1453) entre Anglais et Français.
    La noblesse française, dirigée par la famille de Valois depuis 1328 sera déconsidérée après les défaites de Crécy en 1346 et surtout de Poitiers en 1356 où le roi Jean est fait prisonnier par le Prince Noir. Les grandes compagnies, lorsqu'elles ne guerroient pas pour l'un ou l'autre des partis, rançonnent le pays. Au-delà, la pression fiscale (due au versement de la rançon du roi Jean), les dévaluations successives, le refroidissement climatique et la mévente des productions agricoles placent les paysans dans une situation intolérable : les révoltes "jacqueries" se multiplient.
    L’Europe bascule d'un système féodal, qui ne répond plus aux besoins d'une société en pleine mutation et où la propriété foncière cède le pas au commerce. En 1356 se réunit la première diète plénière des comptoirs commerciaux Hanséatiques avec Lübeck, Londres, Bruges, Hambourg, Bergen, Copenhague, Stockholm, Dantzig , Riga, Novgorod...

    Le bourgeois Étienne Marcel, prévôt de Paris, entretient l'agitation et entre en conflit ouvert avec le Roi Charles V de France (1338-1380) : Vincennesle fondateur de la bibliothèque royale de France, quittera Paris et fait de la forteresse de Vincennes sa résidence, le siège de son gouvernement et de son administration. Il fortifie aussi Paris de sa troisième enceinte (uniquement sur la rive droite, signe de l’essor économique). C’est la fin du palais de l’ile de la cité, laissée à un “concierge”.

    Signe des temps aussi, les États généraux, nouvelle institution voulue par Philippe le Bel réunissant la noblesse, le clergé et la bourgeoisie pour régler à l'amiable les problèmes (souvent financiers) du royaume, seront réunis 17 fois en un siècle ! les famines, qui avaient quasiment disparu depuis le XIe siècle, refont leur apparition dans les zones les plus peuplées.
    La papauté est transférée en Avignon à partir de 1309 sur ordre du roi de fer : Philippe IV le bel. Prélude à la crise pontificale (grand schisme d’Occident) qui touche le catholicisme au tournant des XIVe et XVe siècles (1378 - 1417), divisant pendant quarante ans la chrétienté catholique en deux obédiences Rome et Avignon). L'Église perd son rôle avec la création d'États modernes : en Allemagne, la Diète déclare l’élection de l’empereur indépendante de l’approbation papale en 1338.
    Dante, Boccace, Pétrarque et Chaucer aussi marquent la littérature du siècle. Jean Froissart chronique la guerre de cent ans et constate la fin de la chevalerie et des valeurs courtoises. De nouvelles idées apparaissent comme celles du moine franciscain Guillaume d'Ockham dont la parcimonie de la pensée, l'élégance des solutions, est un des précurseurs des principes de la logique et de la science moderne.
                              “entia non sunt multiplicanda prater necessitatem” (ne pas multiplier les entités au-delà de ce qui est nécessaire).

    Charles VI (1380-1422), roi de France, perdra la raison en 1392 dans la forêt du Mans, son frère Louis s'amusera avec la reine Isabeau de Bavière et multipliera les folies ce qui précipitera le pays dans une sanglante guerre civile avec la maison de Bourgogne.



    La Mort Noire - La Peste Noire partie 1/3 (HD-16/9)

    Quand la peste répandait la terreur avec Jean Vitaux, auteur du livre Histoire de la peste


    Chronologie parisienne
    ----------------------
    1302 : Réunion à Notre-Dame des premiers États Généraux, afin d’apporter un soutien au roi Philippe le Bel contre le pape Boniface VIII.
    1304 : Installation des changeurs sur le Grand-Pont qui prend désormais le nom de Pont au Change. Les changeurs, qui se contentaient jusque là d’effectuer le change entre les diverses monnaies européennes, deviennent depuis peu des prêteurs ; on appelle ces derniers les Lombards (16 changeurs et 20 lombards en 1292).
    21 juin 1306 : Expulsion des juifs de Paris et confiscation de leurs biens.
    5 janvier 1307 : à la suite de la révolte contre la hausse des loyers, 28 émeutiers sont pendus.
    1311 : Expulsion des usuriers lombards.
    19 mars 1314 : Bûcher pour les Templiers, dont Jacques de Molay, à la pointe de l’île de la Cité
    1323 : Parution du premier guide touristique de Paris de Jean de Jandun
    1342 : Institution de la gabelle, impôt sur le sel qui suscite de très vives résistances.
    1345 : Après 182 années de travaux, la cathédrale Notre-Dame de Paris est achevée.
    Fin août 1348 : Début de l’épidémie de la peste noire à Paris. Elle dure deux ans.
    1350.Ouverture du premier égout à ciel ouvert partant de la place Baudoyer pour se déverser dans les fossés de la Bastille.
    1357 : Achat par Étienne Marcel, prévôt des marchands depuis 1355, de la maison aux piliers de la place de Grève afin d’y installer la municipalité.
    24 janvier 1358 : Assassinat du trésorier du dauphin Jean Baillet par le changeur Marc Perrin qui trouve asile à l’église Saint-Merry
    22 février 1358 : Invasion du Palais de la Cité par les Parisiens en armes sous la conduite d’Étienne Marcel.Les maréchaux de Champagne et de Normandie sont massacrés, tandis que le dauphin est coiffé du chapeau rouge et bleu de Paris. Étienne Marcel rêve de doter Paris d’un statut d’autonomie.
    2 août 1358 : Entrée triomphale du dauphin, futur Charles V le Sage, à Paris. C’est la fin du rêve d’autonomie pour Paris.
    1363 : Épidémie de peste.La paupérisation s’accentue et le nombre de mendiants errants dans les rues de Paris devient important.
    1370 : Par ordonnance royale, les églises sonnent les heures et les quarts d’heure en se conformant à l’heure marquée par l’horloge à poids et sonnerie d’Henri de Vic installé au Palais de la Cité.
    1366, 1374, 1379, 1399 : Épidémies de peste. Afin de mettre un terme à l’usage du « tout à la rue », transformant les rues en véritables égouts, il est désormais obligatoire à tous les propriétaires de la ville et des faubourgs de Paris de doter leurs logements de latrines privées
    1380 : Fin des travaux de l’enceinte dite de Charles V qui protège 439 hectares et de la Bastille.
    1383 : La révolte des Maillotins est noyée dans le sang; plus de 300 parisiens périssent de la main du bourreau
    20 juin 1389 : Couronnement et entrée à Paris de la reine Isabeau de Bavière femme de Charles VI
    le 28 janvier 1393, bal des ardents au château de la Reine Blanche, au cours duquel se produit un accident causant la mort de plusieurs proches du roi Charles VI,

    1 commentaires:

    1. Qui a dit : France par femme fut perdue (isabeau) par femme sera sauvée (jeanne)?

      RépondreSupprimer

     

    Rejoignez la Communauté

    Rejoignez la Communauté histoire de Paris
    1570 membres : Cliquez sur la carte !